En train de lire
La rééducation du périnée, c’est vraiment utile ?

La rééducation du périnée, c’est vraiment utile ?

Rare sont les femmes dont le périnée ne se distend pas après un accouchement. Il est donc très important de pratiquer une rééducation périnéale pour aider vos muscles à retrouver leur force et éviter ainsi les risques d’incontinence.

La rééducation périnéale vous en avez entendu parler mais au fond de vous, vous souhaitez ne pas avoir à faire à elle. Jeunes mamans détendez-vous, cela ne peut que vous faire du bien, et oui, c’est vraiment utile. Que vous accouchiez par voie naturelle ou par césarienne, le résultat est le même : votre périnée, faisceaux de muscles qui soutient vos organes génitaux, a beaucoup souffert. Le pauvre a dû soutenir bébé et placenta pendant neuf mois et il se retrouve complètement distendu. A vous petites incontinences urinaires au moindre éternuement et petits problèmes de sensations lors des rapports sexuels. Autre problème, ne pas pratiquer cette rééducation peut faire réapparaître l’incontinence lors d’une prochaine grossesse, ou pire, après la ménopause ! Alors, convaincue ?

A savoir


Les séances de rééducation périnéale sont automatiquement prescrites aux jeunes mamans. Remboursées à 100% par la sécurité sociale, ces séances sont pratiquées par une sage-femme ou un kinésithérapeute.
S’il y a quelques années encore, on conseillait aux jeunes mamans d’attendre six semaines avant de commencer la rééducation, les professionnels de santé préconisent maintenant de commencer le plus tôt possible.
Il existe trois formes de rééducation : manuelle, électrique ou biofeedback. N’hésitez pas à avoir une conversation avec votre médecin pour savoir laquelle vous correspond le mieux.
Attendez avant de vous lancer dans la rééducation abdominale ! Si retrouvez un ventre plat vous fait rêver, il va pourtant falloir attendre les trois mois de votre bébé pour vous lancer. La contraction des abdominaux a en plus la fâcheuse tendance de provoquer une trop forte pression sur votre périnée.

Voir Aussi

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire