Comment éveiller le goût chez mon bébé ?

Alors même qu’il est encore dans votre ventre, bébé commence déjà à se développer le sens du goût. Parce que manger est l’une des premières sources de plaisir chez l’enfant lorsqu’il vient au monde, apprenez lui à devenir un petit gourmet. Voici quelques astuces.

Le goût, une apparition précoce

Dès la 12e semaine de grossesse, le fœtus commence déjà à expérimenter ses papilles. Dans le ventre de sa maman, bébé est en effet capable de reconnaître certaines saveurs…grâce au liquide amniotique ! De cette manière, il perçoit toute la variété de votre alimentation. Si vous allaitez votre tout petit à la naissance, il continuera de découvrir de nouveaux goûts à travers le lait qui se parfume en fonction de ce que vous mangez.

Une éveil progressive

La première attirance de bébé en matière de goût ? Le sucré. Ce goût très doux et gourmand provoque une réaction de bien-être chez le tout petit. Pourtant, même si bébé nait avec un goût défini rien n’est joué. Ses préférences et ses rejets alimentaires évoluent au fil de son apprentissage gustatif. Vers 5/6mois commence alors la diversification alimentaire. Bébé est prêt à appréhender de nouveaux gouts et de nouvelles textures. C’est donc à partir de cette période clé qu’il faut stimuler le goût de votre enfant.

Développer son intérêt pour la nourriture

Avant 2 ans, l’enfant accepte plus volontiers de goûter. Pour éveiller ses pailles, proposez-lui différentes textures en petites quantité. Puis, petit à petit variez les modes de préparation avec des aliments tout d’abord liquides, moulinés, hachés puis en morceaux. Ces derniers sont à introduire un par un car l’éveil gustative se fait progressivement.

Faire goûter mais ne pas forcer

Encouragez votre enfant à goûter les plats que vous lui avez mijoté. Attention ne le forcez pas. Il ne faut pas créer de blocage dès le départ au risque que l’enfant refuse tout ce que vous lui donnerez. S’il décline vivement un produit, n’insistez pas. Proposez-lui autre chose et sous une autre forme. Attention aussi à ne pas mélanger trop d’aliments. Une fois que bébé est familiarisé à une saveur, associez-la à une autre moins intense.

Un peu d’épices dans les légumes


Utilisez en très petite quantité quelques épices pour rehausser la saveur des légumes sans en dénaturer le goût. Mélangez par exemple un peu de coriandre avec les carottes et un peu de cumin avec le potiron. Les papilles du bout de chou auront du mal à résister.  

Saisir le bon moment

Eveiller le goût de bébé ne se fait pas à n’importe quel moment. S’il n’est pas dans son bon jour, qu’il est fatigué ou énervé, il ne sert à rien de tenter l’impossible. Choisissez par exemple un moment ou votre tout petit réclame parce qu’il a encore faim. Introduisez alors un nouvel aliment dans son assiette. Mélangez-le à un autre ingrédient qu’il connaît déjà pour lui faire découvrir cette nouvelle saveur.

Favoriser un environnement convivial

Pendant le repas il est important que l’enfant prenne plaisir à manger. Pour cela favorisez une ambiance sereine et conviviale où tout le monde mange en même temps et dans la bonne humeur. Le fait de voir les autres prendre plaisir à manger leur repas ne pourra que l’inciter à goûter vos délicieux mets.
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire