Le baby sport : pour ou contre ?

baby sport-neuf mois

Savez-vous que dès son deuxième anniversaire bébé peut se mettre au sport ? Manière ludique d’éveiller votre bout de chou, le baby sport est bon pour sa santé et son éducation. Mais attention il ne s’agit en aucun de le transformer en graine de champion. Pour ou contre une baby-activité ? On fait le point…

Qu’est-ce que le baby sport ?

Contrairement à son nom le baby sport n’est pas un sport à proprement parlé, il correspond plutôt à de l’éveil corporel. Il s’agit donc avant tout de stimulation sensorielle favorisant le développement psychomoteur des plus petits.

A qui s’adresse le baby sport ?

Le baby-sport s’adresse à tous les bébés à partir de 2 ans. Même si sa pratique est plus fréquente en milieu citadin. Contrairement à un petit loup né en milieu rural, un enfant issu de la ville n’a pas la chance, dès ses premiers pas de courir à travers champs ou de grimper sur les troncs d’arbre. En ville il va de soi qu’on évite de laisser son bout de chou gambader à travers la circulation automobile.

Pourquoi est-il bon d’initier son enfant au baby sport ?

Tourné vers le jeu et la détente, le baby-sport permet à votre enfant de s’initier à la pratique du sport dans un espace sécurisé grâce à plusieurs accessoires ludiques (balançoires, tapis et cubes en mousse, matelas). Cette activité permet de recréer des situations naturelles, dans lesquelles votre chérubin doit trouver le moyen de surmonter des obstacles. Il explore alors l’espace qui l’entoure, développe son agilité naturelle et sa coordination, grâce à des exercices de motricités ludiques et adaptés à son jeune âge.

Les avantages du baby sport pour bébé

En acquérant une meilleure maîtrise de son corps et de ses gestes, l’enfant parviendrait à assimiler plus facilement les techniques d’apprentissage de lecture et d’écriture à l’école. Outre ses bienfaits éducatifs, le baby-sport agit de manière positive sur la santé de bébé. Il peut en effet atténuer ou faire disparaître certains troubles comme la dyslexie, les troubles de l’attention et de l’hyperactivité.


Les règles du baby sport

Encadré par un professionnel de la petite enfance, l’enfant est encouragé à surmonter les obstacles qu’il rencontre dans un environnement ludique crée spécialement pour lui. Pour que bébé crapahute en toute liberté prévoyez une tenue légère et pratique pour qu’il se sente à l’aise. Attention toutefois à ne pas imposer cette activité à l’enfant. Si celui-ci ne semble pas apprécier les séances de baby sport rien ne sert de lui forcer la main. Il ne s’agit en aucun de créer un futur champion olympique. Cette activité doit avant tout développer du plaisir. Attention aussi à la pratique trop intensive qui pourrait nuire à la croissance de l’enfant.

Où inscrire bébé ?

Renseignez-vous auprès des structures affiliées aux différentes fédérations françaises (gymnastique, natation, karaté). Prenez le temps en septembre de vous informer lors des différents forums organisés par votre ville ou auprès du service sportif de votre municipalité.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire