A quel âge mon enfant doit marcher ?

Bébé gigote dans tous les sens et commence à ramper à quatre pattes. Est-ce le signe qu’il va faire ses premiers pas ? Nombreux sont les parents à se poser la question et à s’inquiéter quand cette étape tarde à arriver. A quel âge mon enfant doit-il marcher ?

A chaque bébé son rythme

L’âge de la marche varie d’un bébé à un autre. Certains commencent à gambader dès 8 mois alors que d’autres ne parviennent à galoper qu’à partir de 15 mois. Généralement, les retards ne sont pas un signe de gravité. Les parents doivent comprendre que si leur enfant ne court pas dès ses un an, c’est qu’il développe probablement une autre compétence (observation, écoute du langage). Il est important de le laisser évoluer à son rythme et de lui faire confiance. Cependant, dépassé les 18-20 mois, rendez visite à votre pédiatre. Il vérifiera que votre enfant n’est pas d’anomalie ou de trouble neurologique. Peut-être prescrira-t-il quelques séances de kinésithérapie si celui-ci manque de tonus musculaire.

Des prédispositions à la marche

Plusieurs facteurs entrent en jeu dans l’apprentissage de la marche. Tout dépend de l’ossature de bébé. Un enfant plus menu aura plus de facilité à se porter et à marcher plus tôt. L’apprentissage dépend aussi de la tonicité musculaire qui varie d’un bébé à un autre. Outre ces facteurs, il est important de stimuler l’enfant sans trop en faire.

Les étapes avant la marche

Avant de pouvoir marcher sur ses deux pattes, bébé doit franchir plusieurs étapes. Entre 4 et 8 mois il apprend d’abord à se tenir assis. Petit à petit, il ressent le besoin de se déplacer tout seul pour saisir des objets qui ne sont pas directement à sa portée. A partir de 6 mois, il rampe et commence à se familiariser à la marche à « quatre pattes ». A environ 10 mois votre bambin veut se redresser. Il prend alors appui sur le mobilier ou sur le bord de son parc pour se tenir debout. Progressivement il enchaîne quelques pas avant de s’exécuter sans l’aide de ses parents. Ca y est, bébé fait ses premiers pas tout seul.

Les exercices pour l’aider à marcher :


Aménagez un espace suffisamment grand et sécurisé pour qu’il puisse gigoter comme il veut. Laissez ses jouets dans des coins pour qu’il les cherche. Il aura tendance à quitter la marche à quatre pattes pour s’agripper au mobilier et se mettre debout.

Tentez, quand cela est possible, d’assurer seulement son équilibre sans le tirer vers l’avant et sans le retenir.

Offrez-lui des jouets de marche comme un petit camion porteur. Votre bout de chou tentera de se cramponner dessus. Cet objet peut l’aider à muscler ses petites jambes lorsqu’il essaie de monter dessus.

Encouragez-le quand vous le voyez se tenir debout et tenter de garder l’équilibre. Vous pouvez par exemple l’inciter à vous rejoindre en lui proposant un jouet ou un gros câlin.
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire