Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » Diane 35 , une pilule qui fait polĂ©mique !

Diane 35 , une pilule qui fait polémique !

La pilule ne cesse d’ĂȘtre au cƓur des dĂ©bats et l’affaire de Diane 35 prend une ampleur mĂ©diatique importante, suite Ă  l’annonce de 7 dĂ©cĂšs imputables Ă  ce mĂ©dicament.

Selon l'ANSM (Agence nationale de sĂ©curitĂ© du mĂ©dicament)  en 2012, environ 135 000 femmes Ă©taient en traitement sous DianeÂź 35 ou ses gĂ©nĂ©riques. Ce mĂ©dicament est indiquĂ© dans le traitement de l'acnĂ© mais il s'avĂšre qu'il a Ă©tĂ© aussi prescrit pour d'autres usages notamment comme contraceptif oral car elle contient un oestrogĂšne et un progestatif qui, associĂ©s, empĂȘchent la conception. Mis sur le marchĂ© en 1987, le mĂ©dicament n’est officiellement qu’un anti-acnĂ©ique.

Sept décÚs ont été recensés par la presse. En France et depuis 1987,  l'ANSM  a recensé 4 décÚs dus à une thrombose veineuse directement liée à DianeŸ 35, les trois autres étant liés à des pathologies sous-jacentes des patientes. Elle reconnaßt aussi 125 cas de thrombose (veineuse et artérielle).

Lundi, Dominique Maraninchi, directeur de l'ANSM, a dĂ©clarĂ© que DianeÂź 35 ne devait plus ĂȘtre utilisĂ©e comme contraceptif en raison de son profil Ă  risque (thromboses artĂ©rielles ou veineuses, embolies pulmonaires, risques cardiovasculaires). Le laboratoire Bayer qui commercialise ce mĂ©dicament se dĂ©fend en expliquant que les risques Ă©taient connus et spĂ©cifiĂ©s dans la notice.Une enquĂȘte sur le rapport bĂ©nĂ©fices/risques est en cours, l'agence publiera bientĂŽt ses conclusions.


Depuis 25 ans, les mĂ©decins prescrivent DianeÂź 35 pour deux usages : le traitement contre l'acnĂ© et le moyen d'empĂȘcher une grossesse. Ce n'est pas sans rappeler l'affaire du MĂ©diator, mĂ©dicament jugĂ© trop vieux sur le marchĂ© et prescrit pour d'autres indications que celle d'origine. Comme pour l'affaire du MĂ©diator, les autoritĂ©s avaient connaissance des autres utilisations de DianeÂź 35
Enfin, comme le Médiator c'est le traitement médiatique de l'affaire qui a poussé les femmes à évoquer les complications qu'elles ont pu avoir avec la prise de ce médicament.

 


À lire absolument