Gastro : comment protéger son bébé ?

La gastro-entérite hivernale a fait son apparition. Pour protéger votre nourrisson de cette épidémie, voici quelques conseils à suivre à la lettre pour lui permettre d’y échapper.

Une hygiène irréprochable
Avant de s’occuper de bébé ou de le prendre dans les bras, on prend soin  de bien se laver les mains. On les nettoie avec de l’eau et du savon et on laisse mousser pendant plusieurs secondes. Avoir une hygiène irréprochable permet de limiter plus que l’on croit les risques d’infections. On se lave les mains si possible avant de préparer les biberons, avant et après avoir été aux toilettes, ainsi qu’après avoir changé les couches de votre bambin.


On évite les embrassades
Difficile pour une maman de ne pas couvrir son bébé de bisous. Mais en période d’épidémie mieux vaut éviter les câlins trop fréquents. Mode de contagion le plus répandu, les embrassades sont en effet le meilleur moyen de transmettre le virus à votre nourrisson. Au moindre signe de maladie, il est donc capital de couper court aux bisous pour que bébé n’attrape ce dangereux virus.


Un vaccin de prévention
Ce vaccin fait polémique. Certains pédiatres le recommande, d'autres non. Particulièrement fragiles, les nourrissons sont très vulnérables à la gastro-entérite, en particulier au rotavirus, agent le plus souvent impliqué dans les épisodes épidémiques. Ils le sont d’ailleurs encore plus s’ils sont nés prématurés. Pour prévenir de ce virus transmis par le rotavirus, il existe deux vaccins. Il s’agit du Rotateq qui se prend avant que l’enfant ait atteint son 6e mois et le Rotarix qui se prend dès l’âge de six semaines. Tous les deux présentés sous forme buvable assurent une protection contre les principales souches du virus et contre les formes sévères de gastro-entérite. Attention, ces vaccins ne sont pas remboursés par la sécurité sociale.



Quels sont les symptômes d'une gastro-entérite ?
Des  vomissements ou (et) des diarrhées avec éventuellement de la fièvre. D'autres symptômes peuvent y être associés : maux de tête, crampes intestinales…


Si bébé tombe quand même malade,que faire ?
Si votre bébé est atteint de diarrhée aigüe, prenez tout de suite rendez-vous chez votre pédiatre. La diarrhée peut en effet avoir de graves conséquences sur la santé de votre enfant  (surtout si c'est un nouveau né) et le déshydrater en à peine quelques heures. Evitez aussi de lui donner du lait.C'est donc essentiel de  le surveiller à l’emmener aux urgences si vous avez le moindre doute.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire