Mon enfant est intolérant au gluten, comment faire ?

Un intolérant au gluten ne peut pas digérer certaines céréales parce qu’elles contiennent une protéine appelée « gluten ». Le seul moyen d’éviter les symptômes qui en découlent (diarrhées, troubles digestifs importants), c’est de ne pas consommer ces céréales ! Plus facile à dire qu’à faire, en réalité, car la quasi-totalité des aliments tout préparés en contiennent, sous une forme ou une autre.

Plutôt que de s’obstiner à consommer les « mêmes aliments mais sans gluten » (pain sans farine…) achetés en boutique diététique, on peut aussi changer radicalement ses habitudes, et opter pour le tout simple, tout nature (poisson, viande, légumes frais, riz).

Dans l’assiette

Vous pouvez consommer tous les aliments ne renfermant pas de gluten, notamment :

Fruits : Tous (nature, frais)

Légumes (nature, frais) y compris pommes de terre

Autres : Riz, maïs, millet, soja, sarrasin, quinoa, tapioca (=manioc), sésame, sorgho, fève.


Et aussi

Ne consommez pas de blé (= froment), seigle, orge (= malt), triticale, amarante, épeautre, kamut. L’avoine est théoriquement déclarée officiellement adaptée aux intolérants car son gluten très particulier ne causerait pas de problème. Mais en pratique, elle est souvent « contaminée par le blé ». A tester avec prudence sur chacun.

Apprenez à cuisiner sans gluten ! C’est aujourd’hui facile, simple, amusant et vraiment délicieux ! (Lire Mes petites recettes magiques sans gluten, Leduc.s Editions)

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire