Lingettes pour bébé : attention, danger !

Présent dans les lingettes pour bébé, le phénoxyéthanol est un conservateur antibactérien. Toxique pour le sang et le foie, il serait dangereux pour les enfants de moins de trois ans, selon l’Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM).

Problème :
L'ANSM alerte sur les taux de phénoxyéthanol dans les lingettes pour bébé. Cette molécule, utilisée comme agent conservateur dans de nombreux cosmétiques, s'avère nocive pour le sang et le foie à doses trop importantes. Une directive européenne limite actuellement à 1% la concentration du phénoxyéthanol dans les produits d'hygiène et de beauté. Un taux que l'ANSM estime acceptable pour les adultes, mais pas pour les enfants. L'agence recommande donc d'éviter tous les produits cosmétiques destinés au siège des bébés, et en particulier les lingettes, qui contiennent du phénoxyéthanol. Et demande la restriction de cette substance à une concentration maximale de 0,4 % dans tous les produits destinés aux bébés.

Solution :
En attendant que ce conservateur antibactérien soit supprimé :
1. Penchez-vous sur les étiquettes pour traquer le phénoxyéthanol (ou Phénoxytol, ou EGPhE).
2. Privilégiez les lingettes bio certifiées ou labellisées Ecocert, Cosmebio, Cosmos, Nature et Progrès, NaTrue…
3. Optez pour la méthode la plus écologique et la moins allergisante : un coton légèrement imbibé d'eau ou de liniment oléo-calcaire, mélange d'huile d'olive et d'eau de chaux.
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire