Le BA-ba du portage des bébés

Porter son bébé en écharpe, c’est devenu très tendance et c’est à la fois une pratique ancestrale ! Pour passer le cap, et tenter cette expérience exceptionnelle, voici le BA-ba du portage.

L comme longueur
L’élément de base pour choisir une écharpe est sa longueur, de 2,60 m à plus de 5 m. Celle-ci est à mettre en regard avec la taille et la corpulence de la personne qui va porter le bébé. Les positions et les nouages dépendent aussi de la longueur. La moyenne est d’environ 4 m et permet de porter bébé dans différentes positions (sur la hanche, en kangourou, sur le dos et le devant). Plus l’écharpe est longue, moins les nouages sont aisés. Prévoyez un budget de 60 à 160 euros. De nombreuses marques existent ainsi que des modèles différents selon les tissus (sergé, élastique,

E comme entrainement
Les nouages ont l’air compliqués, mais ce n’est qu’une question d’entrainement. Vous connaitrez vite les secrets des différents nouages : en kangourou, sur le dos, sur le ventre, croisé simple ou double, sur la hanche. Il est même possible de porter des jumeaux ! Le mieux pour les premières sorties, c’est d’avoir le temps, de se faire conseiller et de ne pas stresser !

P comme pragmatisme
Une écharpe dans une valise, c’est moins encombrant qu’une poussette quand on part en voyage ! Et au jour le jour, les trajets en ville ou en transports en commun sont simplifiés grâce au portage : le parent a les mains libres et peut se mouvoir plus facilement qu’avec une poussette qui ne se faufile pas partout ou ne monte pas les escaliers !

P comme préjugés
Il existe des gens bien intentionnés qui vont vous décrire les inconvénients du portage : la position ne serait pas adaptée au bébé, une poussette serait plus protectrice en cas de coup, le bébé deviendrait plus capricieux… Pire encore, le bébé risquerait de s’étouffer. Si vous pratiquez le portage correctement, soyez surs que ces arguments ne tiennent pas ! Il s’agit de préjugés colportés par des personnes qui n’ont jamais osé porter leur enfant en écharpe ! Ne vous laissez pas influencer !


R comme rassuré
Sentir son bébé contre soi est une expérience sensorielle extraordinaire pour les deux parents. La posture peut rappeler à la maman sa grossesse et faire comprendre au papa ce qu’elle a été. Le papa peut aussi à son tour éprouver des sensations fortes. En cas de pleurs, le bébé est contre vous et s’apaise plus facilement. Il peut participer à la balade, tout en ayant la possibilité de s’endormir quand bon lui semble, bercé par le pas du promeneur. C’est bien plus confortable que dans une poussette !

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire