Allez-vous céder à la tentation du best-seller érotique Fifty shades of Grey ?

La traduction française du roman américain de E. L. James vient de paraitre : « Cinquante nuances de Grey » est publié par les éditions J. C. Lattès. Version papier au charme sulfureux, ou phénomène d’édition à la sensualité sans saveur ?

Une histoire entre sexe et romance
La jeune et belle Anastasia  Steele rencontre le milliardaire Christian Grey : elle est attirée par le séduisant jeune homme, qui l’entraine dans une aventure sexuelle hors du commun. Le fringuant entrepreneur est adepte de pratiques sadomasochismes. Il propose à la candide Anastasia de signer un contrat qui détermine très précisément les actes sexuels d’une relation dominant/dominée. Humiliations, doutes et sexe : Anastasia voit dans cette épreuve un moyen de tester son amour. Les tomes 2 et 3 (sorties prévues en 2013) verront cette passion soumise à de multiples rebondissements.

Des scènes érotiques hot
L’auteure a choisi une écriture érotique délibérément actuelle, sans tabous pour décrire les héros en pleine action. Les lecteurs (et lectrices) qui ont particulièrement apprécié sont des mamans, les fameuse « ménagères de moins de 50 ans » en France. Le personnage de l’héroïne, innocente et vierge lors de sa rencontre avec Grey, permet de faire ressortir de manière exacerbée le côté pornographique des situations. Les critiques littéraires s’accordent à dire que les qualités du livre ne résident pas dans son style. Ce que met en avant l’auteure, c’est le caractère érotique assumé et cru, qui est devenu la marque de fabrique de E. L. James. Son roman a donné naissance au « Mummy porn », le « porno pour mamans ».


Un succès outre atlantique lié au format numérique ?
C’est sur internet, grâce à un site d’auto-édition que ce roman, publié sous forme d’épisodes, a connu un succès incroyable. En effet, plus besoin de se rendre en librairie et d’oser demander un livre érotique d’une voix complexée ! Le téléchargement permet de faire des lectures qui émoustillent sans que personne ne s’en rende compte. Le passage au papier sera-t-il en France synonyme de succès ? Un tirage de 550 000 exemplaires a été prévu. « Cinquante nuances de Grey » va-t-il devenir un bestseller comme Harry Potter ou la saga Twilight ? Céderez-vous à la tentation ?

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire