Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » DĂ©tecteur de fumĂ©e, de monoxyde de carbone : pensez Ă  protĂ©ger vos enfants

Détecteur de fumée, de monoxyde de carbone : pensez à protéger vos enfants

C’est un mal insidieux, qui peut surprendre en plein sommeil : le feu et l’intoxication au monoxyde de carbone sont des flĂ©aux qu’il ne faut pas sous-estimer. Zoom sur les risques et la possible prĂ©vention.

1/ Les risques de départ de feu suite à des problèmes électriques
Les chiffres sont là, pour prouver que la sécurité électrique est un vrai enjeu. Selon l’étude de l’Observatoire nationale de la sécurité électrique, 7 millions de logements sont à risques et 2,3 millions proposent des installations dangereuses. La liste est longue : absence de dispositif contre la surintensité, matériel vétuste ou détérioré… Il est à noter la multiplication de prises de risques de nos habitudes de consommateurs de nouvelles technologies : prise multiples, rallonges… Là encore les chiffres sont effrayants : plus de 800 décès sont constatés suite à des feux d’habitation d’origine électrique. Et à chaque fois, les victimes sont les plus petits, car nos enfants sont plus vulnérables lors d’un feu, souvent en pleine nuit.

2/ Le monoxyde de carbone invisible et inodore
Liée à une mauvaise combustion dans un moyen de chauffage, l’intoxication au monoxyde de carbone surprend les habitants d’une habitation souvent pendant le sommeil (la nuit quand le chauffage tourne à plein régime), mais aussi quand on tire de l’eau chaude au fil de la journée. Quelque 5000 personnes en sont victimes et 90 décès ont été dénombrés en 2011. Evacuation, ventilation, défaut d’entretien des appareils, vétusté sont incriminés. L’émanation de monoxyde de carbone peut être chronique et se répéter par petite dose. Là encore les enfants sont les plus sensibles, car leur petite corpulence est plus rapidement intoxiquée.

3/ Les solutions pour détecter la fumée
En 2015, ce sera obligatoire : chaque habitation devra être équipée d’un détecteur de fumée. Alors pourquoi attendre ? Le Daaf, le Détecteur autonome avertisseur de fumée, est un outil préventif que l’on peut faire poser dès à présent ! Seuls 2% des ménages français en sont équipés contre 98% en Norvège. Pas besoin d’être un bricoleur expérimenté pour installer un Daaf, au plafond et près des lieux de couchage. Votre installateur ne doit d’ailleurs pas surtarifer cette intervention.

4/ Et pour le monoxyde de carbone ?
Il existe aussi un détecteur, qui fonctionne par électrochimie. L’ alarme est déclenchée par la production d’électricité suite à une réaction chimique au contact du monoxyde de carbone. Idéalement,  il doit être installé dans chaque pièce qui dispose d’un appareil de chauffage (chaudière, chauffage d’appoint…). Et si le signal retentit, ouvrez les pièces en grand pour aérer et évacuez l’habitation toutes fenêtres ouvertes ! N’hésitez pas à appeler les pompiers si vous ressentez des nausées et des maux de tête.

À lire absolument