Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » DĂ©tecteur de fumĂ©e, de monoxyde de carbone : pensez Ă  protĂ©ger vos enfants

Détecteur de fumée, de monoxyde de carbone : pensez à protéger vos enfants

C’est un mal insidieux, qui peut surprendre en plein sommeil : le feu et l’intoxication au monoxyde de carbone sont des flĂ©aux qu’il ne faut pas sous-estimer. Zoom sur les risques et la possible prĂ©vention.

1/ Les risques de départ de feu suite à des problÚmes électriques
Les chiffres sont lĂ , pour prouver que la sĂ©curitĂ© Ă©lectrique est un vrai enjeu. Selon l’étude de l’Observatoire nationale de la sĂ©curitĂ© Ă©lectrique, 7 millions de logements sont Ă  risques et 2,3 millions proposent des installations dangereuses. La liste est longue : absence de dispositif contre la surintensitĂ©, matĂ©riel vĂ©tuste ou dĂ©tĂ©rioré  Il est Ă  noter la multiplication de prises de risques de nos habitudes de consommateurs de nouvelles technologies : prise multiples, rallonges
 LĂ  encore les chiffres sont effrayants : plus de 800 dĂ©cĂšs sont constatĂ©s suite Ă  des feux d’habitation d’origine Ă©lectrique. Et Ă  chaque fois, les victimes sont les plus petits, car nos enfants sont plus vulnĂ©rables lors d’un feu, souvent en pleine nuit.

2/ Le monoxyde de carbone invisible et inodore
LiĂ©e Ă  une mauvaise combustion dans un moyen de chauffage, l’intoxication au monoxyde de carbone surprend les habitants d’une habitation souvent pendant le sommeil (la nuit quand le chauffage tourne Ă  plein rĂ©gime), mais aussi quand on tire de l’eau chaude au fil de la journĂ©e. Quelque 5000 personnes en sont victimes et 90 dĂ©cĂšs ont Ă©tĂ© dĂ©nombrĂ©s en 2011. Evacuation, ventilation, dĂ©faut d’entretien des appareils, vĂ©tustĂ© sont incriminĂ©s. L’émanation de monoxyde de carbone peut ĂȘtre chronique et se rĂ©pĂ©ter par petite dose. LĂ  encore les enfants sont les plus sensibles, car leur petite corpulence est plus rapidement intoxiquĂ©e.

3/ Les solutions pour détecter la fumée
En 2015, ce sera obligatoire : chaque habitation devra ĂȘtre Ă©quipĂ©e d’un dĂ©tecteur de fumĂ©e. Alors pourquoi attendre ? Le Daaf, le DĂ©tecteur autonome avertisseur de fumĂ©e, est un outil prĂ©ventif que l’on peut faire poser dĂšs Ă  prĂ©sent ! Seuls 2% des mĂ©nages français en sont Ă©quipĂ©s contre 98% en NorvĂšge. Pas besoin d’ĂȘtre un bricoleur expĂ©rimentĂ© pour installer un Daaf, au plafond et prĂšs des lieux de couchage. Votre installateur ne doit d’ailleurs pas surtarifer cette intervention.


4/ Et pour le monoxyde de carbone ?
Il existe aussi un dĂ©tecteur, qui fonctionne par Ă©lectrochimie. L’ alarme est dĂ©clenchĂ©e par la production d’électricitĂ© suite Ă  une rĂ©action chimique au contact du monoxyde de carbone. IdĂ©alement,  il doit ĂȘtre installĂ© dans chaque piĂšce qui dispose d’un appareil de chauffage (chaudiĂšre, chauffage d’appoint
). Et si le signal retentit, ouvrez les piĂšces en grand pour aĂ©rer et Ă©vacuez l’habitation toutes fenĂȘtres ouvertes ! N’hĂ©sitez pas Ă  appeler les pompiers si vous ressentez des nausĂ©es et des maux de tĂȘte.


À lire absolument