Il tousse la nuit ? Essayez le miel

Cela ressemble à une recette de grand-mère et pourtant, c’est la recette a fait l’objet d’études médicales très sérieuses : pour limiter les quintes de toux la nuit chez l’enfant, le miel est une alternative naturelle aux sirops et autres suppositoires très controversés.

Un enfant qui tousse la nuit, c’est un enfant fatigué, en difficulté de croissance et d’apprentissages et c’est aussi… des parents épuisés ! Les sirops antitussifs n’étant pas recommandés, loin s’en faut, et certains suppositoires carrément prohibés, que faire ?

Tout simplement donner à son enfant une dose de 10g de miel trente minutes avant le coucher. Seule condition, que l’enfant ait au moins 1 an car avant cet âge, le miel est totalement déconseillé, en raison de risque de botulisme.


Des chercheurs ont voulu vérifier l’efficacité de cette recette de grand-mère en la testant sur des enfants de 1 à 5 ans, divisés en quatre groupes : les trois premiers groupes ont reçu du miel d’eucalyptus, du miel d’oranger et du miel de plantes (thym, romarin), le dernier groupe recevant un placebo à partir de sirop de dattes.
 
Après avoir relevé des constats de parents, l’amélioration de la sévérité des symptômes de toux et d’insomnie consécutive était significative dans les quatre groupes mais de manière plus prononcée dans les trois groupes ayant reçu une dose de miel. Selon les auteurs de l’étude, le miel, quelle que soit sa variété, est efficace pour soulager les symptômes de la toux et de l’insomnie lors d’un épisode d’infection respiratoire haute (IRH) chez l’enfant.
 
 
Alors n’hésitez pas à avoir toujours un pot de miel dans vos placards par précaution ; la toux survenant souvent à l’improviste !

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire