Epidémie de rougeole : restons vigilants !

Le dernier rapport de l’Institut de Veille sanitaire impose la plus grande vigilance. Ce rapport montre une légère progression de la rougeole en France malgré les recommandations vaccinales.

 

 

 


Le virus de la rougeole est toujours présent sur le territoire français !

 
Bien qu’il n’y ait pas actuellement de pic épidémique,  l’Institut de Veille Sanitaire(InVS) rappelle dans son dernier rapport, les chiffres de ces dernières années.
 
Depuis 4 ans, la France a connu trois vagues épidémiques successives de rougeole.
De plus depuis janvier 2012, le nombre de déclaration de cas (la rougeole est une maladie à déclaration obligatoire) progresse de façon lente et constante, et il est probable que le nombre réel de cas est beaucoup plus élevé (estimé à plus du double) étant donné la sous-déclaration. Parmi ces cas, 95% n’étaient pas vaccinés.
 
 
L’InVS appelle à « la mise à jour du statut vaccinal de la population avec deux doses de vaccins, en particulier chez les 15-30 ans ».
Le vaccin est également recommandé chez les nourrissons à 1 an, puis une seconde dose à deux ans. La contagiosité de la rougeole est très élevée (dix fois plus que la grippe) et commence 5 jours avant le début de l’éruption, donc avant que le diagnostic soit posé.
 
Toute personne née depuis 1980 devrait avoir reçu deux doses de vaccin rougeole – oreillons – rubéole.
Si ce schéma de vaccination était respecté, cela permettrait de réduire la rougeole chez les plus jeunes.  La vaccination est la seule mesure de prévention capable d’endiguer l’épidémie.
 
 
 

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire