Les mères qui allaitent seraient plus agressives ?

Selon une récente étude américaine, les mères allaitantes témoignent d’un naturel intrépide lorsqu’il s’agit de protéger leurs enfants. En effet, comme chez les animaux, l’allaitement apporte aux femmes un excès de courage, ce qui leur rendrait habile à protéger leur progéniture.

L’étude a été menée auprès de 60 femmes (les mères qui allaitent, celles qui donnent le biberon et finalement, les femmes qui n’ont pas d’enfant). À chacune de ces femmes était proposé un défi informatique contre l’un des scientifiques qui se comportait de façon grossière avec elle. Les enfants des participantes étaient dans la pièce d’à côté. Toutes les fois qu’elles gagnaient, elles pouvaient appuyer sur un bouton qui déclenchait une explosion sonore comme signe d’agression et de victoire. Elles pouvaient appuyer aussi fort et aussi longtemps qu’elles le souhaitaient. Résultat : les mères qui allaitent appuyaient deux fois plus fort que les autres femmes.

 

Appuyé de certaines observations, les chercheurs ont montré que l’allaitement dissipe la peur chez la femme en baissant sa pression artériel et en changeant le taux de ses hormones. Ils appellent cette réaction « La défense maternelle » ou « agression de lactation », très similaire à la réaction observée chez les ourses, les lionnes, les biches et même les hamsters. «Les mères qui allaitent ne vont certainement pas aller dans les bars pour se bagarrer, mais si quelqu’un les menace ou menace leurs enfants, notre recherche suggère qu’elles pourraient être plus susceptibles de se défendre d’une manière agressive », déclare Jennifer Hahn-Holbrook de l’Université de Californie.


 

Il est vrai que toutes les mères, celles qui allaitent, comme celles qui donnent le biberon feraient absolument tout pour protéger leurs enfants. Mais pensez-vous que l’allaitement pourrait provoquer une réaction agressive dans certaines situations ?
 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire