Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » Suis-je prĂȘte pour une famille recomposĂ©e ?

Suis-je prĂȘte pour une famille recomposĂ©e ?

L’amour frappe Ă  nouveau Ă  notre porte et c’est le bonheur total. A tel point que nous envisageons de vivre Ă  nouveau avec quelqu’un. Seul hic : nous avons des enfants et lui aussi. Une famille recomposĂ©e, ça nous parle ou pas ?

AprĂšs des mois de frĂ©quentation avec notre nouveau Jules, aprĂšs les prĂ©sentations avec nos enfants respectifs, aprĂšs des jours de rĂ©flexion, nous devons faire un choix. Sommes-nous disposĂ©es Ă  recommencer Ă  vivre quotidiennement avec un homme, mais surtout sommes-nous prĂȘtes pour une famille recomposĂ©e ?

Il ne sera certainement pas facile de nous faire une place dans ce nouveau schéma familial, mais cela ne veut pas dire que nous devrons abandonner à la moindre difficulté.

DĂšs le dĂ©part, il faudrait amĂ©nager l’espace pour que chacun y trouve son compte. L’idĂ©al serait de s’installer dans une nouvelle maison ou dans un nouvel appartement. Mais si tel n’est pas le cas, il serait judicieux de faire de sorte que chacun se sente chez soi et que personne n’ait le sentiment d’ĂȘtre l’invitĂ© de passage, surtout s’il y a des enfants qui viennent uniquement pour le week-end.


Dans une famille recomposĂ©e, l’autoritĂ© est souvent source de conflits. Les enfants ont beaucoup de mal Ă  accepter que le nouveau compagnon ou la nouvelle compagne leur donne des ordres. Evitons de nous substituer au parent absent que ce soit en matiĂšre d’affection ou d’autoritĂ©. Le mieux est de discuter ouvertement avec notre nouveau conjoint, et devant les enfants, des rĂšgles de la maison. Pourquoi ne pas les Ă©tablir tous ensemble ? Ce n’est qu’en parlant clairement de la nouvelle vie que nous pourrons arriver Ă  une certaine harmonie et sĂ©rĂ©nitĂ© entre les diffĂ©rents membres de la nouvelle famille.

Il nous faut aussi penser Ă  prĂ©server l’intimitĂ© de notre couple malgrĂ© la tribu. Nous devons faire de sorte de continuer Ă  avoir des moments Ă  deux. Mais le plus important est de nous installer une fois que nous avons pris le temps nĂ©cessaire pour connaĂźtre notre nouveau partenaire. Nos enfants n’ont pas besoin d’assister Ă  de nouvelles disputes. Ils risquent de dĂ©terrer de mauvais souvenirs.

Ainsi, quand vient le moment de sauter le pas pour une famille recomposĂ©e, il nous faudra nous armer de patience et y aller en douceur. Ce n’est pas parce que nous sommes amoureuses que ses enfants nous sauteront au cou ou que les nĂŽtres le feront avec notre nouvel amour.
 


À lire absolument