10 choses qui ont changé depuis que je suis maman !

Hello tout le monde ! Moi c’est Sophie, la créatrice du blog « Maman Pipelette » ! Eh bien, depuis que je suis maman je me dis souvent : avant tu pouvais faire ça, mais ça c’était avant… à prendre au second degré bien sur, quoi que… Et vous, ça vous arrive aussi ? Allez, ne culpabilisez pas !

Quant à moi, voici mon petit top 10 des choses qui ont changé depuis que je suis maman…. Allez-vous vous reconnaître ?

La grasse matinée, tu connais ?

L’avant « j’ai des enfants » : Je n’ai jamais été une grande dormeuse, mais c’est vrai que dormir jusqu’à 9 heures pour moi, c’était ma petite grasse matinée. Je pouvais me réveiller tranquillement, je me levais à mon rythme…

L’après « j’ai des enfants » : Grasse mat’ quoi ? C’est quoi ? Je ne connais plus… Levée à 6 heures du matin le week-end c’est dur ! Surtout quand c’est associé avec des « mamans bibi de lait », « maman j’ai faim », « maman je suis tout seul… »

Le calme, le silence… Bref la paix !

L’avant « j’ai des enfants » : Je pouvais rester dans le silence et le calme pendant des heures, lire, prendre un bain, aller aux toilettes toute seule comme une grande fille…

L’après « j’ai des enfants » : Le silence cela devient ta hantise, parce que tu sais qu’ils sont sûrement en train de faire une bêtise si c’est beaucoup trop calme. Combien de fois j’ai déboulé comme une folle dans la chambre car je n’entendais pas de disputes ou de bruits…

Et avoir la paix ? Même pas en rêve ! Ils me suivent même aux toilettes les loulous !

Avoir une discussion avec une autre personne

L’avant « j’ai des enfants » : Je passais des heures au téléphone avec mes copines, cousines… Une vraie bavarde !

L’après « j’ai des enfants » : Dès que je suis au téléphone où que je profite d’un moment d’accalmie, ils sont tranquillement en train de jouer. Mais ils doivent avoir un radar à téléphone, ce n’est pas possible autrement ! Il suffit que j’ai quelqu’un en ligne et c’est reparti pour les disputes, pour me demander quelque chose avec insistance ou alors dans ma discussion le mot « caca » apparaît…

Le week-end

L’avant « j’ai des enfants » : Cette chose merveilleuse où je pouvais donc me lever tard, faire du shopping, me balader avec mes copines ou encore même traîner au lit…

L’après « j’ai des enfants » : Le samedi matin, je prépare le planning du week-end pour savoir ce que l’on va faire, comment les occuper et les fatiguer (eh oui, j’ai quand même dû me lever à 6 heures…)

La nuit

L’avant « j’ai des enfants » : On pouvait se coucher à 2,4/5 heures du matin pour faire la fête et j’étais toujours fraîche ou presque… ou pas… Ca dépend en fait…

L’après « j’ai des enfants » : Maintenant, ce sont mes garçons qui me lèvent à 2, 4 et 5 heures… Et le lendemain, on dirait que je n’ai pas dormi pendant des jours… Là ça ne dépend plus, je suis K.O.

La soirée en amoureux

L’avant j’ai des enfants : Avant tu pouvais faire une soirée en amoureux quand tu voulais que ce soit des surprises, un bon dîner…

L’après j’ai des enfants : Maintenant tu prends rendez-vous avec ton homme  » bon vendredi c’est bon pour toi ? j’ai réussi à trouver pour garder les garçons »  et puis, on va au resto hein… Trop marre de faire à manger !

La télé

L’avant « j’ai des enfants » : On pouvait regarder n’importe quel programme à la télé et s’affaler sur le canapé…


L’après « j’ai des enfants » : Maintenant on s’affale (toujours) sur le canapé… En regardant des dessins animés…

Les câlins : le moment coquin

L’avant « j’ai des enfants » : On se regardait, on avait envie, on se dévorait des yeux alors, peu importe la pièce, on se laissait porter par notre amour…

L’après « j’ai des enfants » : Là tu te regardes, tu en as envie, mais tu vois deux têtes blondes et là en un regard, on se donne rendez-vous ce soir !

Manger

L’avant « j’ai des enfants » : Tu mangeais quand tu voulais, à table ou sur le canapé et parterre !

L’après « j’ai des enfants » : Tu te bagarres avec ton plus grand pour qu’il reste à table et mange pendant que le plus petit essaie de piquer dans son assiette.

La sieste

L’avant « j’ai des enfants » : Quand j’avais des RTT, j’aimais bien faire la sieste en regardant « Les feux de l’amour ». Cette série m’endort en un temps record !

L’après « j’ai des enfants » : Je mets les feux de l’amour à mes enfants pour qu’ils fassent une sieste… Non je rigole, quoi que peut-être que ça marcherait aussi sur eux aussi… A tester les amis !

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire