Neufmois.fr » Mon bĂ©bĂ© » Ma vie de maman » 10 choses qui ont changĂ© depuis que je suis maman !

10 choses qui ont changé depuis que je suis maman !

Hello tout le monde ! Moi c’est Sophie, la crĂ©atrice du blog « Maman Pipelette » ! Eh bien, depuis que je suis maman je me dis souvent : avant tu pouvais faire ça, mais ça c’Ă©tait avant… Ă  prendre au second degrĂ© bien sur, quoi que… Et vous, ça vous arrive aussi ? Allez, ne culpabilisez pas !

Quant Ă  moi, voici mon petit top 10 des choses qui ont changĂ© depuis que je suis maman…. Allez-vous vous reconnaĂźtre ?

La grasse matinée, tu connais ?

L’avant « j’ai des enfants » : Je n’ai jamais Ă©tĂ© une grande dormeuse, mais c’est vrai que dormir jusqu’Ă  9 heures pour moi, c’Ă©tait ma petite grasse matinĂ©e. Je pouvais me rĂ©veiller tranquillement, je me levais Ă  mon rythme…

L’aprĂšs « j’ai des enfants » : Grasse mat’ quoi ? C’est quoi ? Je ne connais plus… LevĂ©e Ă  6 heures du matin le week-end c’est dur ! Surtout quand c’est associĂ© avec des « mamans bibi de lait », « maman j’ai faim », « maman je suis tout seul… »

Le calme, le silence… Bref la paix !

L’avant « j’ai des enfants » : Je pouvais rester dans le silence et le calme pendant des heures, lire, prendre un bain, aller aux toilettes toute seule comme une grande fille…

L’aprĂšs « j’ai des enfants » : Le silence cela devient ta hantise, parce que tu sais qu’ils sont sĂ»rement en train de faire une bĂȘtise si c’est beaucoup trop calme. Combien de fois j’ai dĂ©boulĂ© comme une folle dans la chambre car je n’entendais pas de disputes ou de bruits…

Et avoir la paix ? MĂȘme pas en rĂȘve ! Ils me suivent mĂȘme aux toilettes les loulous !

Avoir une discussion avec une autre personne

L’avant « j’ai des enfants » : Je passais des heures au tĂ©lĂ©phone avec mes copines, cousines… Une vraie bavarde !

L’aprĂšs « j’ai des enfants » : DĂšs que je suis au tĂ©lĂ©phone oĂč que je profite d’un moment d’accalmie, ils sont tranquillement en train de jouer. Mais ils doivent avoir un radar Ă  tĂ©lĂ©phone, ce n’est pas possible autrement ! Il suffit que j’ai quelqu’un en ligne et c’est reparti pour les disputes, pour me demander quelque chose avec insistance ou alors dans ma discussion le mot « caca » apparaĂźt…

Le week-end

L’avant « j’ai des enfants » : Cette chose merveilleuse oĂč je pouvais donc me lever tard, faire du shopping, me balader avec mes copines ou encore mĂȘme traĂźner au lit…

L’aprĂšs « j’ai des enfants » : Le samedi matin, je prĂ©pare le planning du week-end pour savoir ce que l’on va faire, comment les occuper et les fatiguer (eh oui, j’ai quand mĂȘme dĂ» me lever Ă  6 heures…)

La nuit

L’avant « j’ai des enfants »Â : On pouvait se coucher Ă  2,4/5 heures du matin pour faire la fĂȘte et j’Ă©tais toujours fraĂźche ou presque… ou pas… Ca dĂ©pend en fait…

L’aprĂšs « j’ai des enfants » : Maintenant, ce sont mes garçons qui me lĂšvent Ă  2, 4 et 5 heures… Et le lendemain, on dirait que je n’ai pas dormi pendant des jours… LĂ  ça ne dĂ©pend plus, je suis K.O.

La soirée en amoureux

L’avant j’ai des enfants : Avant tu pouvais faire une soirĂ©e en amoureux quand tu voulais que ce soit des surprises, un bon dĂźner…

L’aprĂšs j’ai des enfants : Maintenant tu prends rendez-vous avec ton homme  » bon vendredi c’est bon pour toi ? j’ai rĂ©ussi Ă  trouver pour garder les garçons »Â  et puis, on va au resto hein… Trop marre de faire Ă  manger !

La télé

L’avant « j’ai des enfants »Â : On pouvait regarder n’importe quel programme Ă  la tĂ©lĂ© et s’affaler sur le canapĂ©…

L’aprĂšs « j’ai des enfants » : Maintenant on s’affale (toujours) sur le canapĂ©… En regardant des dessins animĂ©s…

Les cĂąlins : le moment coquin

L’avant « j’ai des enfants »Â : On se regardait, on avait envie, on se dĂ©vorait des yeux alors, peu importe la piĂšce, on se laissait porter par notre amour…

L’aprĂšs « j’ai des enfants » : LĂ  tu te regardes, tu en as envie, mais tu vois deux tĂȘtes blondes et lĂ  en un regard, on se donne rendez-vous ce soir !

Manger

L’avant « j’ai des enfants »Â : Tu mangeais quand tu voulais, Ă  table ou sur le canapĂ© et parterre !

L’aprĂšs « j’ai des enfants » : Tu te bagarres avec ton plus grand pour qu’il reste Ă  table et mange pendant que le plus petit essaie de piquer dans son assiette.

La sieste

L’avant « j’ai des enfants »Â : Quand j’avais des RTT, j’aimais bien faire la sieste en regardant « Les feux de l’amour ». Cette sĂ©rie m’endort en un temps record !

L’aprĂšs « j’ai des enfants » : Je mets les feux de l’amour Ă  mes enfants pour qu’ils fassent une sieste… Non je rigole, quoi que peut-ĂȘtre que ça marcherait aussi sur eux aussi… A tester les amis !

À lire absolument