Rubéole et grossesse

La rubéole est une affection virale bénigne. Elle passe souvent inaperçue chez l’enfant, mais peut être gravissime chez la femme enceinte car ce virus peut provoquer des anomalies congénitales chez le fœtus.

Etes-vous immunisée contre la rubéole ?

Une simple prise de sang vous permettra de savoir si vous avez déjà contracté la rubéole. Si la réponse est positive, vous êtes immunisée, car la rubéole ne survient jamais deux fois. Si elle est négative, vous devez vous faire vacciner. Mais attention : on ne vous vaccinera que si vous prenez une contraception efficace, le vaccin étant proscrit aux femmes enceintes.

Se faire vacciner contre la rubéole avant une grossesse


Normalement, nous devrions être tous vaccinés pendant notre enfance, mais du fait des réticences de nombreux parents, la France est l’un des pays européens dont la couverture vaccinale est la plus faible. Ce qui implique des risques majeurs. Selon les rapports publiés par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire en mai et décembre 2003, 38 cas de rubéoles ont été détectés chez des femmes enceintes en 2001, et 21 en 2004. Il est donc essentiel que les jeunes femmes y pensent avant d’envisager une grossesse (sachant qu’il ne faut pas concevoir d’enfant au moins deux mois après la vaccination).A défaut, vous devrez refaire régulièrement l’examen en début de grossesse et une fois par mois jusqu’au quatrième mois inclus. Après l’accouchement, une vaccination devra systématiquement être proposée afin de protéger les futures grossesses. Si vous avez un doute à propos de votre propre protection face à la rubéole, n’hésitez pas à en parler à votre médecin.

 
Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire