Neufmois.fr » Ma Grossesse » Pour ou contre les Ă©chographies 3D ?

Pour ou contre les Ă©chographies 3D ?

L’an dernier le CollĂšge National des ObstĂ©triciens et GynĂ©cologues Français (CNOGF) tirait la sonnette d’alarme, attirant l’attention sur les risques et les dĂ©rives des Ă©chographies 3D. QualifiĂ©es de « commerciales » par ces derniers, pourquoi la pratique des Ă©chographies 3D divise t-elle ?

 

I/ Pour 

A) Des images plus parlantes

Les futurs parents sont toujours impatients Ă  l’idĂ©e de dĂ©couvrir les premiĂšres images de bĂ©bĂ©. Pour de nombreux couples, aujourd’hui les Ă©chographies 2D ne suffisent plus Ă  satisfaire leurs attentes. Ils sont de plus en plus nombreux Ă  rĂ©clamer des images en 3D Ă  leur gynĂ©cologue. Cette nouvelle technique offre en effet aux parents la possibilitĂ© de voir bĂ©bĂ© en relief grĂące Ă  un appareil Ă©quipĂ© d’une sonde 4D. On est alors bien loin de la simple Ă©chographie traditionnelle, floue et compliquĂ©e Ă  deviner.

 

B) Une technique plus efficace en cas d’anomalie

L’échographie en 3D offre une meilleure rĂ©solution d’images. L’appareil possĂšde en plus de la sonde 3D un logiciel de reconstruction d’images qui permet d’explorer plus facilement l’anatomie du fƓtus. Cette technique permet de dĂ©couvrir l’enveloppe externe du bĂ©bĂ© et permet de faire tourner son visage pour apercevoir le nez et la bouche. De ce fait, on se rend compte plus facilement du comportement de l’enfant et de ses Ă©motions in utero.

 

II) Contre 

A) Des abus commerciaux nĂ©fastes pour le fƓtus selon le CNOGF

Sur Internet les publicitĂ©s pour les Ă©chographies dites « commerciales » ne cessent de croitre. Depuis plusieurs annĂ©es, nombreux sont les gynĂ©cologues et obstĂ©triciens qui se battent contre cette pratique nĂ©faste pour la santĂ© du bĂ©bĂ©. Selon le CollĂšge National des ObstĂ©triciens et GynĂ©cologues Français (CNOGF) l’échographie 3D doit rester dans le domaine mĂ©dical. PratiquĂ©e en dehors de cet environnement, elle serait dangereuse pour la santĂ© du fƓtus. Selon Jacques Lansac, prĂ©sident de la commission du CNOGF, ceux qui pratiquent l’échographie 3D dite « commerciale » reste un certain temps sur la zone du crĂąne et des organes gĂ©nitaux. Les yeux et le cerveau Ă©tant particuliĂšrement sensibles, une exposition prolongĂ©e aux ultrasons peut nuire Ă  la santĂ© et au bon dĂ©veloppement du fƓtus. Elle peut en effet augmenter la tempĂ©rature du fƓtus de 4° C et ĂȘtre nuisible pour l’enfant.


 

B) Un bout de chou « pas trÚs humain »

L’échographie en 3D d’un fƓtus peut paraĂźtre effrayante. DĂ©couvrir les images en relief de son enfant au bout de quelques mois peut en effet sembler trĂšs bizarre pour la mĂšre. Le bĂ©bĂ© Ă©tant encore peu dĂ©veloppĂ©, il peut lui faire peur et rendre la grossesse plus angoissante.

Votre avis ?
 

 


À lire absolument