Neufmois.fr » Toutes les confessions » NĂ©e sous X, j’ai su la pardonner..

NĂ©e sous X, j’ai su la pardonner..

Super cette nouvelle rubrique. Bein, voilĂ  j’ai 33 ans et je suis nĂ©e sous X. Je suis l’heureuse maman d’une petite fille. J’ai grandi dans une famille adoptive aimante et mes parents ne m’ont jamais cachĂ© la vĂ©ritĂ©. Deux ans de cela, je suis partie Ă  la recherche de mes parents biologiques. Je suis de celles qui croient qu’on ne peut vĂ©ritablement avancer dans la vie que si l’on sait d’oĂč on vient.
J’ai retrouvĂ© ma mĂšre biologique. ça n’avait pas Ă©tĂ© trop dur
puisqu’elle avait laissĂ© un nom dans l’Ă©ventualitĂ© qu’un jour… Elle a acceptĂ© de me rencontrer. J’ai passĂ© et repassĂ© le film de nos retrouvailles dans ma tĂȘte des milliers de
fois, ne sachant pas si je devais la serrer dans mes bras,
si je devais l’appeler maman ou mĂȘme si je devais laisser libre cours Ă  ma colĂšre. Je me demandais comment on peut abandonner son enfant ? Mais Ă©trangement, la mĂšre que je suis n’a plus de haine. La naissance de ma fille a Ă©trangement fait naĂźtre des sentiments de compassion en moi…
Quand je l’ai vu, cette femme de 48 ans m’a regardĂ© droit dans les yeux et elle s’est mise Ă  me faire de grands sourires. Je ne savais pas comment rĂ©agir au dĂ©part. Elle m’a tout simplement prise dans ses bras et m’a murmurĂ© Ă  l’oreille
qu’elle attendait ce moment depuis une Ă©ternitĂ©… Elle m’a demandĂ© pardon et confiĂ© que rien au monde ne pouvait justifier son geste. On a fondu…
Elle n’avait que 15 ans lorsque je suis nĂ©e. A l’Ă©poque, elle pensait que c’Ă©tait mieux de me confier Ă  d’autres gens qui sauraient prendre soin de moi. Par peur de ma rĂ©action, elle n’avait jamais osĂ© venir Ă  ma recherche mĂȘme si toutes ces annĂ©es son mari l’a encouragĂ©. Ils n’ont pas d’autres enfants.
Ma mĂšre est dĂ©cĂ©dĂ©e d’un cancer le 7 mars dernier. Il est vrai que j’aurais voulu plus la connaĂźtre. J’ai encore plein de questions mais une chose est sĂ»re : je ne regrette pas d’avoir fait le premier pas. Je ne regrette pas de lui avoir dit : « Je t’aime maman ». Je suis une maman et une enfant comblĂ©e…

0 commentaires

  1. 1

    tu me donnes les larmes aux yeux…
    mon histoire est un peu la mĂȘme. Une mĂšre qui m’a eue, mais qui a un problĂšme psy, et qui ne s’attache pas…elle m’a laissĂ©e Ă  ses parents, pour m’Ă©lever (elle a quittĂ© mon pĂšre et la rĂ©gion, et mon pĂšre me pren

  2. 2

    SUITE : ForcĂ©ment, sa maladie la faisait dĂ©lirer et me dire que c’est mon pĂšre qui l’avait soit-disant forcĂ©e Ă  me laisser, etc…. Bref, j’Ă©tais prise entre 2 feux : lui en vouloir, et la rayer de ma vie, ou essayer de lui pardonner, en mettant cela sur

  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8

Laisser un commentaire