Grossesse môlaire

Qu’est-ce que la grossesse môlaire ?

La grossesse môlaire est une anomalie rare qui survient lors du processus de fécondation. Dans une grossesse normale, l’œuf fécondé contient 23 chromosomes de la mère et 23 autres du père. Lors d’une grossesse môlaire, l’œuf n’a aucun chromosome maternel et ceux du père sont dupliqués. L’embryon commence son développement, mais est génétiquement anormal et ne pourrait donc survivre et devenir un bébé.

La grossesse môlaire est-elle viable ?

Tout d’abord, il existe deux cas de grossesse môlaire : la grossesse môlaire complète lorsque (l’œuf fertilisé n’a aucun chromosome de la mère, mais qu’il contient deux copies des chromosomes du père) et la grossesse môlaire partielle ( les 23 chromosomes maternels sont présents mais que ceux du père sont doublés). Dans les deux cas, la grossesse môlaire n’est pas viable. En effet, lorsque l’œuf fertilisé n’a aucun chromosome de la mère, il ne peut pas se transformer en embryon. Seul le placenta se développe en une masse de kystes qui est visible à l’échographie. La grossesse môlaire partielle doit être interrompue, car les chromosomes doublés du père confèrent une anormalité génétique au fœtus.

En savoir plus sur la grossesse môlaire

L’interruption d’une grossesse môlaire (par curetage aspiratif , voie médicamenteuse) doit être particulièrement suivie, puisqu’il s’agit d’une maladie qui s’apparente à une tumeur bénigne. Il est donc nécessaire que la môle soit retirée dans sa totalité pour éviter toute propagation. Les symptômes de la grossesse môlaire  apparaissent entre la 6ème et la 16ème semaine de grossesse. Ils se traduisent par des saignements, des nausées, des  vomissements. Dès que vous avez un doute, allez consulter votre gynécologue afin de dépister rapidement une anomalie éventuelle.  Bien que l’épreuve de la grossesse môlaire soit très difficile, elle n’est pas irrémédiable. Vous pouvez encore avoir un enfant, mais il vous sera conseillé d’attendre entre 6 mois et 1 an.


Un peu de lecture sur la grossesse môlaire

Môle hydatiforme