Très petiit bébé, … plus de peur que de… !

Nous avions décidé d’avoir un enfant au début de l’année 2007 après mes résultats d’examens professionnels, à mon travail. Ils se sont révélés bons, donc j’ai arrêté la pilule le 11 mars et je suis tombée enceinte très rapidement, car mon début de grossesse était le 23 mars.
Ce fut une grossesse heureuse, pas de nausées ni malaises, une pêche comme je n’ai jamais eue.

Arrive l’échographie du cinquième mois; la meilleure, celle où le papa est là avec vous, celle où vous pouvez savoir enfin si ce sera un p’tit homme ou une p’tite gonzesse. L’échographie se déroule bien, on nous annonce un petit garçon… et là, on nous dit, à la fin, que ce sera un petit bébé, qu’il a les artères utérines petites.
Bon, sur le coup, on est descendu de notre petit nuage, mais après, on s’est dit que ce n’était rien de grave; ce sera un petit bébé et voilà.
Donc, suite à cela, je fais une échographie tous les 15 jours. A chaque fois, on me le dit « trop petit, trop petit !!!! » Donc, mi- septembre, pas le choix : repos forcé pour le bien de bébé.

Le mois passe. Le 15 octobre, échographie à nouveau : le petit est inférieur à la courbe de croissance (<3 %). Donc, le gynéco décide de me faire une amniocentèse… à sept mois de grossesse !!!! La descente totale : j'arrive en larmes chez nous. Tout de suite, nous avons pensé à la trisomie.
Le lendemain, je repars à l'hôpital pour l'amniocentèse- ils ne savaient pas trop s’ils allaient pouvoir la faire, car en plus de tout cela, je n'avais pas beaucoup de liquide amniotique. Mais, tout se déroule bien ! Il n’y a plus qu'à attendre les résultats !
On me redonne rendez-vous la semaine d'après afin de revoir le bébé et pour les résultats.

Et c'est là que tout bascule. Rendez-vous chez l'anesthésiste à 15h30; 11.4 de tension- rien de bien affolant; je remonte à la maternité pour mon rendez-vous avec le gynéco- prise de tension 15.10…

Des soucis, donc hospitalisation le soir même pour une écoute cardiaque du bébé : un bilan sanguin qui s'est révélé très mauvais (chute de plaquettes, albumines dans les urines). Dès le lendemain matin, transfert à l'hôpital d'une grande ville assez loin de chez moi pour une césarienne. Il fallait absolument sortir le petit, sinon ça pouvait être grave pour nous deux (et tout ça sans avoir eu les résultats de l'amniocentèse).

A 15h environ : césarienne avec anesthésie générale, et notre petit Florian est né le 24 octobre 2007 à 15h25. Il pesait 1kg 150 pour 8 cm : pas bien gros à cause du manque de liquide amniotique. Il est, comme ils appellent ça dans les hôpitaux, "hypotrophié".

Voir Aussi

Moments pas faciles à vivre : à cause de mon anesthésie, je n'ai pas pu voir mon petit et je ne l’ai touché que trois jours après, et j’étais en fauteuil roulant… Les médecins m'ont expliqué que j'avais fait une toxique gravidique, que ça arrivait pour les premières grossesses et que c'était la faute à pas de chance. Ils ne peuvent dire de quoi ça provient réellement.


Mais bon, maintenant c'est passé : notre bébé a été transféré plus près de chez nous et il a trois semaines et fait 1kg 435. Il pousse à son rythme et nous espérons l'avoir très vite chez nous.

Amicalement,
Carole, Nico et Florian

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire