Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Léonore, un très beau cadeau de Saint-Valentin !

Lors de ma première grossesse, j’ai stressé du début à la fin, et mon gynéco de l’époque m’avait bien aidée. J’ai commencé, comme beaucoup d’entre nous, par les nausées et les vomissements qui ont duré pendant un mois et demi, ensuite à 4 mois de grossesse, j’ai eu mes premières petites contractions qui ont duré trois semaines (d’après mon gynéco, c’était des bonnes !) Je n’avais pas de ventre, on n’aurait pas dit que j’étais enceinte. Je prenais 2 kilos pas mois, ce jusqu’à 6 mois de grossesse où j’ai pris 7 kilos d’un coup, la catastrophe ! Moralement, j’étais anéantie ! Mon gynéco, au lieu de chercher le problème, m’a clairement dit : « Vous avez dû bouffer, vous empiffrer. Vous tenez le record de mes patientes. » J’avais beau lui expliquer que mon alimentation n’avait pas changé, il ne voulait pas m’écouter et me conseillait la soupe pour les mois suivants. A savoir qu’il ne prenait jamais ma tension et qu’il ne me prescrivait pas d’analyse d’urine.

Le mois suivant, nouvelle consultation : il me fait une écho avant le passage sur la balance, et là, il s’aperçoit que mon bébé a un énorme retard de croissance. Avec toute la délicatesse de cet homme, il nous dit : « Il y a un souci… » Il regarde mon mari et lui demande : « Vous savez cuire les coquillettes ? » Mon mari, étonné, lui demande de répéter. « Vous savez cuire les coquillettes, vous savez, les pâtes ? Parce que là, ça va pas du tout, j’hospitalise votre femme. »

« Vous Madame, qu’est-ce qu’on fait ? Vous rentrez chez vous, chercher une culotte et c’est la clinique ce soir, où vous dormez chez vous ce soir et vous rentrez demain matin première heure.  » Quelle diplomatie ! Sur le coup, déjà on s’effondre et on pense à la vie de son bébé et tout défile…

Je suis rentrée à la clinique le lendemain matin, il avait prévu de me garder sous surveillance jusqu’au terme, donc pendant un mois et demi. Je prenais minimum 1kg par jour, ma tension était très mauvaise, avec protéines dans les urines. Au bout de 5 jours d’hospitalisation, en pleine nuit, je perds les eaux, j’étais à 7 mois et demi de grossesse, le matin les infirmières me parlaient d’injection pour développer les poumons de mon bébé, je pensais qu’à une seule chose : dans quel état mon bébé allait-il sortir ? J’ai été transféré de la clinique à l’hôpital, car la clinique n’avait pas le matériel de réanimation et couveuse pour le bébé.


Une césarienne était prévue car mon bébé, de faible poids, aurait trop souffert avec les contractions. En salle d’accouchement, j’étais à 17 de tension, j’étais entouré d’une superbe équipe cette nuit-là, qui me rassurait à tout point de vue. Ma petite fille Léonore est née à 5 heures du matin le 14 février 2005, elle faisait 1960kg et mesurait 42.5cm. Pour nous, un très beau cadeau de Saint-Valentin. Léonore est restée en couveuse que quelques heures, elle était en pleine forme, nous sommes restés dix jours à l’hôpital et sommes rentrés toutes les deux à la maison. Nous avons su, après l’accouchement, que j’avais fait une pré éclampsie, que si je n’avais pas perdu les eaux ce soir-là, j’aurais pu tomber dans le coma, et ma fille mourir in utero. Le personnel de l’hôpital a, ce soir-là, détecté que j’avais une malformation utérine (utérus « en forme de coeur »). Le jour de la Saint valentin, on avait trouvé cela très drôle. Je n’ai jamais revu cet incompétent de gynéco, car pour moi, le principal c’était que nous allions bien toutes les deux. On voulait tourner la page.

Isabelle, 29 ans (Brech)
Maman de Léonore, 3 ans

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire