Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

J’ai un peu le baby blues

Nous sommes arrivés à la maternité à 9h le 21 février pour un déclenchement. Mon col était toujours fermé à J+2. La sage-femme me met sous monitoring pendant une heure, puis j’ai été déclenchée à 10h15 avec un tampon Propess.

Le temps passe, et rien en vue. Je suis toujours sous monitoring. Vers 15h, j’ai mes premières contractions douloureuses et la sage-femme me dit de marcher un peu. Elle ne vérifie pas mon col. Vers 17h, les contractions sont insoutenables, j’ai de terribles douleurs dans le bas ventre. J’ai l’impression qu’on me déchire le ventre ; je suis sous monitoring et pourtant, je ne vois pas grand-chose se passer.

Vers 19h, la sage-femme vient enfin vérifier mon col. Je suis pliée en deux, les contractions sont en continue. Et moi, je pleure, je n’arrive plus à respirer ; les douleurs sont atroces. Je me dis que le travail a dû bien avancer. Et pourtant, mon col est à peine ouvert. La sage-femme constate que je fais une allergie au Propess et décide de l’enlever, mais l’effet reste encore quelques heures.

Vers 20 heures, je n’en peux plus, je souffre trop, je sonne. Elle me donne un suppositoire de Spasfon, mais j’ai trop de mal à me lever pour aller le mettre. Vers 21 heures, mon mari et les médecins constatent que le rythme cardiaque du bébé chutait. Mon col n’est ouvert qu’à un cm. Ils m’emmènent en salle d’accouchement et me pose la péridurale car je souffre trop et que Joshua ne va pas bien. On pensait que ça irait mieux pour le bébé, mais non.

A 22 heures, la décision est prise, ils vont pratiquer une césarienne en urgence. Mes larmes coulent et mon homme ne va pas bien non plus, mais il ne craque pas devant moi. Il a craqué dans la salle d’attente, il n’en pouvait plus le pauvre. A 22h40, il sort de la salle, et je suis conduit en salle de césarienne. Là, tout le monde est super sympa, l’équipe me rassure, et essaye de me faire rire. D’ailleurs, ça réussit un peu.
Joshua est né à 23h05.

Je l’ai juste aperçu quand ils l’ont emmené dans une salle sombre, dans une espèce de couveuse, car Bébé était étonné, donc ils l’ont mis 1 heure dans la pénombre. Le papa a vu son bébé à travers la vitre, puis les infirmiers ont demandé aux docteurs si je pouvais voir mon bébé pendant une minute. J’ai vu mes deux hommes arriver, j’étais trop émue et j’avoue que c’est un peu confus. Mais je me rappelle très bien quand j’ai eu Joshua dans les bras, c’était rapide, trop rapide.


Je suis montée en salle de réveil pour deux heures. Au retour dans la chambre, et j’ai enfin vu mon bébé. Mais je ne pouvais pas me levais pendant deux jours car j’avais la perfusion en plus des calmants… donc je n’ai pas pu m’occuper de Joshua.

Le papa a été super ! Je m’étais préparée à un accouchement par voie basse, j’avais suivi des cours d’haptonomie, et tout a été chamboulé très rapidement. J’ai eu si peur pour mon bébé, et deux semaines après, j’ai toujours un peu le baby blues.

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire