Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

« Candice m’a fait devenir père »

Matthieu 29 ans et Marie-Eve 26 ans, parents de Candice 2 mois

Voilà deux mois que Candice est parmi nous et j’ai l’impression de l’avoir toujours eu avec moi, tout au long de ces 29 dernières années !
Je m’étais préparé en observant certains de mes amis, papas depuis deux ans. Ils avaient une attitude particulière, ils n’étaient plus autant présents, leurs pensées allaient vers leur descendance. De cet échange je me suis dit qu’être papa ne devait pas être bien compliqué. Il suffisait de changer sa façon de vivre, de l’orienter vers ce petit être. Je m’imaginais en train de lui donner le biberon, de changer sa couche, de l’habiller, enfin toutes les choses nécessaires les premiers jours de sa vie. Cependant, je me suis sentie écarté de l’évolution de notre enfant tout au long de la grossesse de Marie-Eve : c’est très difficile de s’impliquer. En tant que pères, nous ignorons la sensation d’avoir un être vivant dans notre corps. Je parlais au bébé par l’intermédiaire de sa mère. Je ne pouvais pas lui expliquer mes sentiments, mes attentes ou mes envies sans avoir honte de parler à un ventre : pendant neuf mois et même encore aujourd’hui, je suis jaloux des femmes qui ont le privilège de porter un enfant !

L’anecdote qui marque
Il me paraissait inconcevable de rater la première occasion de me sentir vraiment utile. Accompagner ma femme à la maternité était donc une priorité ! Je travaillais sur des chantiers plus ou moins éloignés et j’avais peur de ne pas être disponible. Je l’aurais mal vécu. Heureusement, le travail a commencé un jeudi soir avec le début des contractions, ce qui nous a valu un trajet nocturne vers la maternité à 2 heures du matin. Nous sommes revenus à 15 heures toujours à deux : fausse alerte, le travail n’avançait pas mais les contractions, elles, continuaient. Malheureusement, l’électricité à la maison était défaillante. La chaudière tombait en panne, privant Marie-Eve de bain chaud. Il y avait régulièrement des coupures d’électricité, ce qui nous plongeait dans le noir. Finalement nous sommes repartis vers la maternité deux jours plus tard, ce coup-ci pour de bon, sans savoir que le travail allait durer un peu plus de neuf heures…


Le conseil de Matthieu
L’accouchement a été long mais dès l’instant où cette adorable petite fille a pointé le bout de ces longs doigts, j’ai mis toutes mes belles prévisions à la poubelle et je me suis laissé guider par mon instinct paternel débutant. Rien de ce que je prévoyais n’est arrivé avec l’impact que j’imaginais : je pensais devenir père mais je ne me voyais pas comprendre l’histoire de la paternité !
Au-delà de notre nouvelle petite famille, j’ai été surpris de devenir aussi concerné et attentif à l’environnement dès la sortie de la maternité. La pollution des voitures, les bruits et une certaine insécurité. Le quotidien nous fait perdre conscience de cette atmosphère « hostile » et soudain elle revêt une importance capitale ! Notre enfant y est confronté également. Mon instinct protecteur a probablement surgit…
J’ai redécouvert notre environnement avec les yeux d’un nouveau-né !

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire