Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

« À force de persévérance, on réussit son allaitement »

Graziella 30 ans , maman de Noam 7 mois

Noam a sept mois et je l’allaite encore !
Avant d’être enceinte, je n’envisageais même pas l’allaitement, avec ma petite poitrine, je pensais ne pas avoir assez de lait !
Mais dès le moment où je suis tombée enceinte il a coulé de source que si la nature me le permettait, j’allaiterais mon bébé !
Je me suis énormément renseignée avant car on entend toutes sortes de réflexions. Beaucoup de mamans sur les forums ont été une source précieuse d’informations. Seule l’expérience réussie d’une maman « allaitante » peut renseigner correctement ! Et puis il y a aussi les cours de préparation à l’accouchement.
Donc j’ai fait un plan de naissance dans lequel j’exigeais que l’on mette mon bébé au sein dans la demi-heure qui suivait sa venue au monde!
Au début ce n’est pas évident, mais à force de persévérance on réussit son allaitement. À la maternité, on oublie parfois de nous expliquer que bébé a des pics de croissance à un mois et demi, à trois mois et à six mois et donc beaucoup de mamans abandonnent rapidement leur allaitement en pensant ne plus avoir de lait. Sans mes précieuses recherches j’aurais certainement abandonné aussi, car c’est épuisant d’avoir bébé en permanence au sein, j’en ai pleuré tellement j’en étais fatiguée ! Mais savoir à quoi s’en tenir permet de relativiser et de se dire que c’est un mauvais moment à passer !
Aujourd’hui j’ai repris mon activité professionnelle et j’allaite Noam encore matin et soir. C’est un vrai plaisir pour nous. Ce sont de grands moments privilégiés, remplis d’amour et de complicité. Ses petits yeux qui me regardent et ses petites mains qui me font des papouilles sur la peau. Moi pendant ce temps, je lui masse ses petits pieds. Ce n’est pas avec un biberon que l’on peut le faire ! Je crois que c’est moi qu’il faudra sevrer au final…

Anecdote qui marque

Pendant quelques jours Noam ne voulait plus prendre le sein et j’en étais frustrée, mais à force d’insistance et de patience il a repris. Cela était dû au fait qu’il allait à la crèche et que son lait était chauffé. Ça me met en colère de voir des personnes soit disant qualifiées, saboter le dur travail des mamans « allaitantes » surtout quand elles soulignent que mes six mois d’allaitement sont déjà bien suffisants.
Mais de quoi je me mêle ? De quel droit peut-t-on se permettre de décider à ma place quand je dois cesser mon allaitement !
Je me suis imposée et je reste ferme. Résultat c’est la crèche qui plie et respecte mon choix. Mais j’ai bien cru que mon allaitement allait se terminer là.


Le conseil de Graziella

Avant d’allaiter il faut savoir ce que l’on veut.
Il est préférable de mettre un bébé au biberon avec une maman détendue, plutôt qu’allaiter dans un état de stress. Bébé est une véritable éponge émotionnelle. Par contre pour les mamans qui sont sûres d’elles, mon conseil est simple : soyez patientes et ne vous posez pas de questions inutiles comme par exemple de savoir si oui ou non votre lait est bon, si oui ou non il est suffisant… La nature est bien faite !

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire