Ma grossesse s’est extrêmement bien passée jusqu’a 7 mois…

Ma grossesse s’est extrêmement bien passée jusqu’a 7 mois… J’ai eu beaucoup de stress : ma soeur et mon père malades, des travaux dans l’immeuble où j’habitais ainsi que chez moi, donc, je descendais comme tous les mois voir ma famille qui est dans l’Aisne. Ce soir-là, je n’ai pas bien dormi : nausées, étourdissement et diarrhée.

Quand je suis arrivée à l’hôpital, j’étais en plein travail ; le drame pour moi, qui n’étais qu’à 7 mois ! Ce n’était pas le moment… Ils me mettent dans une chambre sous perfusion pour arrêter les contractions, petit hic : problème de cœur, donc, ils cherchent un traitement adapté pour moi. Ils le trouvent, le perfusent quelques minutes plus tard… Je ne me sens pas bien du tout, je regarde le monitoring, ma fille non plus… Notre coeur et notre tension ne vont pas bien du tout, je sonne, il m’arrête de suite le traitement, puis me mettent sous Spasfon… tout se stabilise, je reste une semaine à l’hôpital, puis le gynécologue, après l’échographie, m’autorise à rentrer chez ma mère… si je me repose au maximum jusqu’à mon huitième mois.

Ma puce fait déjà 1,900 kg et elle est en position sortie dans les starting blocks, prête à faire feu ! Donc, comme promis, 3 semaines à la maison… je la revois après mon repos, ma puce est à 2,900 kg. Il m’autorise à renter chez moi, mais par le train, car mon col est court, mou et ouvert à un doigt. Le lendemain du retour, je perds le bouchon muqueux. Houlala ! Je crois que c’est pour bientôt !

Le lendemain de la perte du bouchon, le téléphone sonne, ce sont les collègues de mon mari : « Ne t’inquiète pas, rien de grave, Edgar a eu un accident avec la moto, un homme ne l’a pas vu et l’a renversé… A part ça, rien de grave ». Mon œil ! Je panique et pleure toute les larmes de mon corps jusqu’à son appel : il va bien, rien de cassé, que de gros bleus et un pied énorme ! Avec tout ça comme problème, les parents de mon mari se proposent de venir un peu à la maison pour aider.


Eh bien, ça n’as pas loupé : à 5h40, douleurs au ventre et perte de sang. J’arrive à l’hôpital : prélèvement et touché vaginal. « Aie aie ! » Fissure de la poche des eaux et col ouvert à 2 doigts ; la dame me dit : « c’est pour aujourd’hui Madame ». Je mets la jolie blouse ainsi qu’une belle culotte en bas résille. C’était jour de pleine lune, il y avait huit accouchements. Puis, tout s’accélère : 10h30, j’entre en salle d’accouchement, 11hr électrocardiogramme, 12h péridurale, 12h30 la poche se perce, je sens la petite descendre, elle arrive ! Après quelques poussées, 13h13 je tiens ma fille dans mes bras, j’ai une petite épisiotomie et une déchirure, mais ça y est : j’ai ma magnifique petite puce dans mes bras et elle va très bien.

Gaëlle, 23 ans (Maman de Louane, 1 mois et demi)

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire