Le jour J, on a séparé mes jumeaux !

Une grossesse impeccable, sauf à partir du septième mois. Direction la clinique : une hausse de tension, déconseillée pour les jumeaux. J’ai dû rester à la clinique jusqu’à la fin de ma grossesse. J’ai accouché à huit mois et deux jours par césarienne, car j’avais 18,8 de tension. Jusqu’à là, ça allait, mais quand ils m’ont annoncé qu’Enzo devait partir en couveuse, ce fut le gros choc : on sépare mes jumeaux, ce n’est pas possible.

Impossible de bouger pendant deux jours, donc pas possible de voir Enzo les deux premiers jours. Dès que j’ai pu bouger un peu, je suis allée en néonatal, mais aucune intimité avec mon loulou, donc beaucoup de larmes et un gros baby blues.

Heureusement, après cinq jours à la maternité, il n’y avait presque plus d’enfants en néonatal, donc on m’autorisait à emmener Mathéo là-bas pour voir son frère. A tel point que l’on faisait les bains, les changes et les biberons pour les deux en néonatal. Ça fait maintenant un mois et demi qu’on est rentré tous les trois à la maison et que tout va très bien.

Bon courage à toutes celles qui sont dans mon cas.


Anne-Charlotte

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire