Neufmois.fr » La CommunautĂ© » TĂ©moignage » J’ai eu trĂšs peur pour ma petite fille !

J’ai eu trĂšs peur pour ma petite fille !

NoĂ©mie est ĂągĂ©e maintenant de cinq mois et je l’adore.

Lorsque j’ai appris que j’Ă©tais Ă  nouveau enceinte, j’Ă©tais super heureuse. Justine, notre petite fille, nous a fait comprendre rapidement sa peur de ne plus ĂȘtre aimĂ©e. Mais en lui expliquant et en lui montrant qu’elle restait notre petite puce, cela s’est arrangĂ©.

La grossesse dans l’ensemble s’est bien passĂ©e, mais le dĂ©but a Ă©tĂ© angoissant. D’une part, j’avais deux fois plus de nausĂ©es et lors de l’Ă©cho de la 12e semaine, le gynĂ©co a constatĂ© que la clartĂ© nucale du bĂ©bĂ© Ă©tait au dessus de la norme. Il nous a tout de suite proposĂ© de faire une biopsie du liquide amniotique la semaine suivante. J’avais trĂšs peur de cet examen Ă  cause du risque de fausse couche. Le jour du rendez-vous, le mĂ©decin prĂ©sent a tout d’abord dĂ©cidĂ© de refaire une Ă©chographie complĂšte car, selon lui, l’Ă©chographie de mon gynĂ©co n’Ă©tait pas trĂšs claire.

.

Pendant l’Ă©cho, au fur et Ă  mesure, le mĂ©decin nous a rassurĂ©s. Il a tout vĂ©rifiĂ© et nous a dit que d’aprĂšs ce qu’il venait de voir, il n’y avait pas de raison de faire cette biopsie, sauf si nous le souhaitions quand mĂȘme. Nous Ă©tions heureux d’apprendre que finalement le bĂ©bĂ© allait bien. Mais cela avait Ă©tĂ© une semaine trĂšs Ă©prouvante.

Entre le jour du rendez-vous chez le gynĂ©co et le rendez-vous pour la biopsie, tous les scĂ©narios me sont passĂ©s par la tĂȘte : comment enlever cet enfant que je dĂ©sirais tant ? Il m’Ă©tait, Ă  l’Ă©poque, impossible de prononcer le mot avortement. Enfin heureusement que l’issue s’est bien terminĂ©e.

Le jour de l’accouchement, j’ai tout de mĂȘme eu une angoisse Ă  l’idĂ©e que ma fille pouvait ĂȘtre trisomique jusqu’au moment oĂč je l’ai vue. LĂ , j’ai Ă©tĂ© rassurĂ©e. Mais je dois avouer une chose, c’est que cette enfant, je l’aurai aimĂ©e mĂȘme si elle avait Ă©tĂ© diffĂ©rente. Et je vois la vie diffĂ©remment aujourd’hui. J’ai grandi une seconde fois avec la naissance de ma petite NoĂ©mie.

À lire absolument

Laisser un commentaire