Neufmois.fr » La CommunautĂ© » TĂ©moignage » FORMIDABLEMENT HEUREUSE !!

FORMIDABLEMENT HEUREUSE !!

Moi, je n’ai pas de problĂšme. Je suis juste HEUREUSE.

FORMIDABLEMENT HEUREUSE.

J’ai eu une premiĂšre grossesse, Ă©panouie : 25kg de pains au chocolat, de fraises, de thĂ© et de petits gĂąteaux, de douceurs de NoĂ«l et de frites (J’adore).

J’ai eu un accouchement super; perte des eaux et 6 heures aprĂšs, Arthur Ă©tait nĂ©. C’est moi qui l’ai sorti de moi et il est nĂ© avec les yeux grands ouverts ! MAGIQUE.

Ma deuxiĂšme grossesse a dĂ©marrĂ© un peu plus difficilement. J’ai eu un dĂ©collement du placenta qui s’est soldĂ©e pas un arrĂȘt de travail d’un mois et aprĂšs : FIESTA ! J’ai accouchĂ© en aoĂ»t et c’est gĂ©nial de ne pas couvrir trop BĂ©bĂ© dans ses premiers jours de vie. En 5 heures Paul Ă©tait lĂ  et il tĂ©tait gentiment.

Cette troisiĂšme grossesse Ă©tait dans un sens pour avoir une petite fille; car je rĂȘvais de deux garçons en premier : c’est pour ça que j’Ă©tais si ravie !

Me voilĂ  avec un troisiĂšme p’tit zizi dans le bidon. Sur le coup je l’avoue, on a Ă©tĂ© un peu déçu, mais le temps de le dire car ce petit bout Ă©tait en pleine peau et surtout, il commençait Ă  bouger et Ă  faire savoir qu’il existait bien.

Donc, notre bonhomme est attendu avec grande impatience par ses deux grands frĂšres, qui sont supers contents, son papa et surtout par sa maman, car moi, j’ai envie de pouponner encore…

Quelle merveille de la nature de pouvoir donner la vie. Je ne dis pas ça pour philosopher ou quoi que ce soit, mais parce que je suis entourĂ©e au boulot de deux collĂšgues qui ne peuvent pas avoir d’enfants malgrĂ© tous les traitements et par ma sƓur, dont le mari est stĂ©rile suite Ă  une chimio.

Je palpe mon bonheur, le reconnaĂźt, je le sais mĂȘme envier. C’est pourquoi avec mon homme, on en profite Ă  100 % et que nos petits hommes, on les aime plus que tout au monde. Mes rayons de soleil quand ils se lĂšvent et mes petites Ă©toiles quand ils s’endorment…

Je veux vous crier mon BONHEUR et ma joie de donner la vie !

Mon conseil : profitez de vos enfants, petits ou grands, ne laissez aucun moment de cĂŽtĂ©, tout est bonheur. Par contre, je ne le cache pas : j’ai deux fils trĂšs remuants, dynamiques et tout, mais quand je les regarde faire du vĂ©lo, quand je les entends s’esclaffer de rire, quand je les regarde s’endormir paisiblement et quand ils me disent : « Maman, je t’aime d’amour trĂšs trĂšs fort… », alors lĂ … poufff !!!

À lire absolument