Neufmois.fr » La CommunautĂ© » TĂ©moignage » Ce n’est que le dĂ©but d’une belle histoire !

Ce n’est que le dĂ©but d’une belle histoire !

Deux jours avant l’accouchement, j’ai ressenti des douleurs dans le bas du dos, je ne me suis pas inquiĂ©tĂ©e, je pensais que c’Ă©tait dĂ» aux trajets en voiture assez frĂ©quents derniĂšrement. De plus, cela faisait plusieurs jours que je perdais un peu de liquide transparent, j’ai donc appelĂ© ma sage-femme qui m’a conseillĂ© d’aller faire un examen Ă  la maternitĂ© afin de vĂ©rifier si ce n’Ă©tait pas du liquide amniotique.

Le 13 dĂ©cembre, je me rends donc Ă  la maternitĂ© ; l’examen se passe bien, le ‘sage-homme’ me dit que ce n’est pas du tout du liquide amniotique. Je repars donc chez moi mais je ne suis pas tout Ă  fait rassurĂ©e et je prĂ©fĂšre rappeler ma sage-femme ; celle-ci me dit d’y retourner pour y faire un examen plus approfondi (monitoring, etc). Je rappelle donc la maternitĂ© pour les prĂ©venir mais ceux-ci me disent que cela ne sert Ă  rien et qu’il ne faut pas s’inquiĂ©ter, que l’accouchement est prĂ©vu pour le 22 dĂ©cembre 2007.

InquiĂšte, je retourne tout de mĂȘme Ă  la maternitĂ© le 14 dĂ©cembre Ă  14h. L’attente est longue et je finis quand mĂȘme par passer, elle m’examine et fait un monitoring. Tout va bien, je repars donc encore une fois, vers 16h15, dans l’ambulance qui m’y a conduite, sauf que lĂ  je ressens de vives douleurs mais je ne dis rien et rentre Ă  la maison. Une fois arrivĂ©e, je ne tiens plus debout, les contractions deviennent de plus en plus intenses et sont Ă  un intervalle de 5 minutes.

Mon pĂšre, qui voulait attendre 19h voir si cela se passe, appelle la maternitĂ© pour leur demander conseils et ils lui rĂ©pondent que ce n’est pas possible ; il insiste et ils finissent par dire de venir. Mon pĂšre appelle donc l’ambulance Ă  18h45. Moi, pendant ce temps, j’essaie de respirer calmement en pensant que bientĂŽt je verrai ma petite puce. Ce n’est qu’Ă  19h05 que l’ambulance arrive, ils m’installent et c’est parti pour 45 minutes de route. Les contractions sont Ă  peine Ă  un intervalle de 2 minutes.

Il est 19h50, j’arrive… on me sort de l’ambulance et la sage-femme me dit qu’elle va m’examiner mais pas le temps de mettre les Ă©triers, ni de faire une pĂ©ridurale, ni mĂȘme me perfuser
 Ma puce arrive, on voit dĂ©jĂ  la tĂȘte. 3 minutes aprĂšs mon arrivĂ©e, mon bĂ©bĂ© est lĂ , elle est passĂ©e toute seule, juste une petite dĂ©chirure. Ils me la posent sur le ventre, quelle joie de la voir ; elle est magnifique et ce n’est que le dĂ©but d’une belle histoire ! Le travail a durĂ© moins de 4 heures !

SĂ©verine, 18 ans
Maman de Noémie, 7 mois

À lire absolument

Laisser un commentaire