Neufmois.fr » Grossesse zen » Pratique » L’Ă©chographie spectacle : se faire plaisir ou Ă  fuir absolument ?

L’Ă©chographie spectacle : se faire plaisir ou Ă  fuir absolument ?

Admirer son bébé en 2D, ou 3D juste pour le plaisir, est-ce vraiment un progrÚs ? Faut-il profiter sans souci des avancées technologiques des échographies ou refuser de prendre le moindre risque ?

Echographie en 3D

Au milieu des annĂ©es 90, l’imagerie en 3D se pratiquait dĂ©jĂ  dans les centres Ă©chographiques de pointe. Mais son utilisation hors suivi mĂ©dical, ne remonte elle qu’à quelques annĂ©es. GrĂące Ă  ces Ă©chographies, les futurs parents peuvent dĂ©couvrir pendant une petite heure le fƓtus sans le stress d’un examen mĂ©dical et entourĂ© d’un personnel trĂšs disponible. Il est nĂ©cessaire d’avoir au minimum dĂ©jĂ  passĂ© l’échographie des 12 semaines de grossesse . Comptez environ 150 euros la sĂ©ance avec la remise d’un DVD d’une quinzaine de minutes et d’une photo.

L’échographie 3D est-elle sans danger ?


Si le recours Ă  « l’échographie spectacle » est pour beaucoup fascinante, elle s’attire aussi les foudres de nombreux dĂ©tracteurs plus ou moins alarmistes. Pour certains spĂ©cialistes, ce type de pratique enlĂšve un peu de magie et de mystĂšre Ă  la naissance. Dans notre sociĂ©tĂ© obsĂ©dĂ©e par la tĂ©lĂ©-rĂ©alitĂ© et le tout image, cette habitude de tout voir pour avoir l’impression de tout contrĂŽler, peut ĂȘtre une dĂ©rive inquiĂ©tante. Le cĂŽtĂ© mercantile et le coĂ»t Ă©levĂ© d’une sĂ©ance peuvent aussi rebuter.

D’autres mettent en garde contre les ultrasons : nous n’avons pour l’instant aucune certitude quant Ă  leur innocuitĂ© sur le fƓtus, or une Ă©chographie en 3D nĂ©cessite une bonne demi-heure d’exposition. Attention Ă©galement : ces sĂ©ances « plaisir » ne doivent en aucun cas remplacer un suivi mĂ©dical . Une Ă©chographie sert avant tout Ă  Ă©tablir un diagnostic, Ă  savoir si tout va bien pour le bĂ©bĂ©. Sachez que le personnel qui encadre ces « Ă©chographies souvenir » n’a gĂ©nĂ©ralement pas de formation en obstĂ©trique.

 


À lire absolument