Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop Grossesse

Comment choisir la meilleure eau pour le biberon de bébé ?

eau-biberon-bébé-eau-minerale-neuf-mois-eau-biberon-1200

Quelle boisson boit bébé de la naissance à 4 mois?

Le lait maternel et/ou le lait infantile sont suffisants pour hydrater bébé et combler ses besoins en eau, jusqu’à 4 mois révolus. Inutile de lui donner des biberons d’eau en plus. En effet, l’eau ingérée coupe la faim de bébé et il aura moins faim pour téter ou finir son biberon. De plus, les reins de bébé sont encore immatures pour bien filtrer l’eau. N’hésitez pas à poser les questions à votre pédiatre ou votre médecin traitant. Cependant, dans certains cas, bébé aura besoin d’eau supplémentaire :

  • Forte chaleur : 30 ml supplémentaires / kilo de poids /degré au-dessus de 30°C.
  • Vomissements ou diarrhée : faire boire de l’eau régulièrement à bébé. Le pédiatre prescrira aussi un soluté hydro-électrolytique qui compense les pertes de minéraux, à dissoudre dans l’eau.
  • Fièvre : si bébé est malade et qu’il a de la fièvre, il va transpirer et ça augmente la sudation, donc la perte en eau. En conséquence, il convient d’augmenter l’apport d’eau de 10 % par degré au-dessus de 37,1°.
  • Comment donner cette eau à bébé ? Il va boire des toutes petites quantités, à la cuillère ou même avec une pipette. Attention : pas d’eau sucrée car il peut refuser l’eau pure par la suite.

Quelle est la meilleure eau pour le biberon de bébé?

L’eau que vous donnez à boire à votre bébé doit répondre à plusieurs critère, qu’elle soit utilisée pour diluer son lait ou qu’elle soit bue nature. L’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (ANSES) recommande de préparer les biberons des nourrissons avec une eau pauvre en nitrates et faiblement minéralisée. Elle doit être exempte de microbes ou de polluants comme le plomb. Alors, eau en bouteille ou eau du robinet, comment faire le bon choix ?

Quelle eau en bouteille choisir pour mon bébé?

Premier critère, pour les biberons et plus généralement, pour l’hydratation des bébés de moins d’un an, il faut rechercher la mention : « Convient à l’alimentation du nourrisson».  Elle est réservée aux eaux embouteillées qui respectent des critères de qualité établis par la règlementation. Cette eau recommandée pour bébé sera donc faiblement minéralisée et pauvre en nitrates. Regardez bien les étiquettes des bouteilles d’eau minérale et de source. Elles vous indiquent précisément leur composition et les teneurs en minéraux et en nitrates, pour vous permettre de choisir la plus adaptée.

Comment reconnaître une eau en bouteille faiblement minéralisée?

Une eau faiblement minéralisée pour bébé contient moins de 500 mg de minéraux par litre. En effet, ce faible dosage en minéraux est indispensable pour ne pas surcharger les reins immatures de bébé. En particulier, elle ne doit pas apporter trop de sodium, fluor, sulfates (laxatifs). L’indicateur de minéralisation est le résidu sec, il est inscrit sur l’étiquette de la bouteille et indique en milligrammes, le taux de minéraux recueillis après évaporation d’1 litre d’eau soumis à 180°C

Plusieurs eaux répondent parfaitement à ce critère et conviennent à la confection des biberons et à l’hydratation de tous les bébés. La plus faiblement minéralisée est l’eau minérale Mont-Roucous avec 22 mg par litre de résidu sec. Idéale pour le biberon de bébé et pour l’hydratation des petits en général. A noter aussi Montcalm (32mg/l) Mont Blanc (105 mg/l) Wattwiller (155 mg/l) Thonon (342 mg /l  et Evian (345 mg/l).

Pourquoi choisir une eau en bouteille pauvre en nitrates pour mon bébé?

L’ANSES recommande un taux de nitrate inférieur à 10mg par litre pour l’eau du biberon pour bébé. Les nitrates sont des composés d’azote et d’oxygène, ils sont indispensables aux développements des végétaux. La majorité des nitrates consommés proviennent des fruits et légumes. Le reste provient de l’eau que l’on boit. La plupart des eaux naturelles contiennent normalement des nitrates à des doses faibles de quelques milligrammes par litre. Le nitrate en lui-même n’est pas toxique. Sa toxicité vient de la chaîne de réaction qu’il subit dans l’organisme.  Pour bébé jusqu’à 6 mois, en raison d’un tube digestif immature, les nitrates sont particulièrement toxiques. Ils peuvent se transformer en nitrites et venir se fixer sur l’hémoglobine des globules rouges, empêchant l’oxygénation des différents organes (maladie bleue ou méthémoglobinémie).

Quelle dose de nitrate contient l’eau minérale pour bébé?

De manière générale pour la consommation humaine, la limite réglementaire de présence de nitrates dans l’eau potable est de 50 mg/l. Pour les nourrissons, la limite maximale est à 10 mg/l.  Certaines eaux minérales garantissent une teneur nulle en nitrates comme par exemple Wattwiller ou Saint-Antonin.  Parmi ces eaux minérales recommandées pour l’alimentation des nourrissons, celles ci-présentent le taux de nitrates le plus bas  : Mont-Blanc <1mg/l, Evian 1mg/l, Mont Roucous 2mg/l.

Quelle eau potable est sans microbes ou sans polluants?

Issues de nappes souterraines protégées, les eaux minérales et les eaux de source sont naturellement saines, sans microbes dangereux et pauvres en nitrates. On peut aussi utiliser une eau de source, à condition qu’elle porte la mention : « convient pour la préparation des aliments pour nourrissons ».
Attention, une fois entamée, une bouteille d’eau destinée à bébé ne se conserve pas plus de 24 heures. Privilégiez donc les bouteilles d’un litre. L’AFSSA rappelle également les précautions à prendre au moment de la préparation du biberon : réaliser le mélange entre l’eau et le lait en poudre au dernier moment, ne le conserver que peu de temps ensuite.

Quels sont les points communs entre une eau de minérale naturelle et une eau de source?

Pas facile de faire la différence entre ces deux types d’eau tant elles ont de points communs ! 

  • L’eau minérale naturelle et l’eau de source proviennent de nappes d’eaux souterraines profondes et protégées de toute pollution d’origine humaine. Elles sont toutes deux naturellement aptes à la consommation humaine.
  • L’eau minérale naturelle  et l’eau de source sont d’origine souterraine et microbiologiquement saines. Elles sont potables à l’état naturel et embouteillées à la source.
  • L’eau minérale naturelle et l’eau de source sont mises en bouteilles directement sur la zone d’émergence, en respectant les règles fondamentales d’hygiène de la profession. Elles n’entrent jamais en contact avec l’air ambiant, et ne sont en aucun cas exposées à des risques susceptibles de dégrader leur qualité originelle.
  • L’eau minérale naturelle et l’eau de source se constituent à l’abri de toute pollution humaine et sont naturellement pures. Elles ne subissent aucun traitement de désinfection.

Quelle est la différence entre l’eau minérale naturelle de l’eau de source?

Ces deux eaux ont de nombreux points communs et la seule chose qui les différencie est la stabilité de sa composition en minéraux et oligo-éléments. L’eau minérale naturelle se caractérise par la stabilité de sa composition en minéraux et oligo-éléments. Elle peut se voir reconnaître des propriétés favorables à la santé. Contrairement  à l’eau de source, dont la teneur en minéraux et en oligo-éléments n’est pas toujours stable dans le temps et peut connaître de faibles variabilités.

L’eau du robinet est-elle utilisable pour le biberon?

Contrairement aux craintes des parents, selon l’ANSES, agence française de sécurité sanitaire des aliments, l’eau du robinet ( eau de distribution publique)peut convenir pour le biberon.  A condition de prendre quelques précautions élémentaires. Tout d’abord, renseignez-vous auprès de la mairie où vous résidez ou auprès de la DDPP (Direction départementale de la protection des populations) de votre département  afin de savoir s’il est possible d’utiliser l’eau pour préparer les biberons.

Comment préparer un  biberon à l’eau du robinet?

Laisser couler l’eau du robinet quelques instants avant de remplir le biberon. Utiliser uniquement l’eau froide  du robinet. En effet, si l’eau qui sort du robinet est tiède ou chaude ( au dessu de 25°C) l’eau sera davantage chargée en microbes et en sels minéraux. Faire ensuite tiédir cette eau froide directement dans le biberon, au chauffe-biberon. Nettoyer régulièrement la tête du robinet, ce qui permet de le détartrer notamment. Ne pas  utiliser de l’eau du robinet filtrée  (carafe filtrante par exemple ou tout autre type de traitement de filtration à domicile) ou ayant subi un adoucissement car ces systèmes peuvent favoriser la multiplication des micro-organismes.
Attention ! Dans les habitats anciens (antérieurs à 1948), les canalisations d’eau peuvent être encore en plomb. Donc, mieux vaut oublier le biberon avec l’eau du robinet et utiliser une eau en bouteille destinée à l’alimentation du nourrisson. Par mesure de précaution, avant les 6 mois de  bébé, certains pédiatres recommandent cependant de faire bouillir l’eau du robinet et de limiter son utilisation pour la réalisation des biberons de lait. Au-delà de six mois et dans le cadre de sa diversification alimentaire, les nitrates qu’elle contient seront mieux tolérés par bébé.


Sources :
CNRS : quelle eau choisir pour les biberons destinés au nourrisson
EAU MINERALE NATURELLE : différence eau de source et eau minérale 

L’arrêté du 14 mars 2007 et celui du 28 décembre 2010  : critères de qualité microbiologiques et des valeurs limites strictes, et précise que la mention ne peut être apposée que « sur la base d’analyses physico-chimiques officiellement reconnues » (J.O n° 81 du 5 avril 2007).

Arrêté du 14 mars 2007 relatif aux critères de qualité des eaux conditionnées, aux traitements et mentions d’étiquetage particuliers des eaux minérales naturelles et de source conditionnées.

 Arrêté du 28 décembre 2010 modifiant l’arrêté du 14 mars 2007 relatif aux critères de qualité des eaux conditionnées