Téléchargez l'application Neuf Mois app gratuite sur Google Play app gratuite sur l'App Store
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Comment bien choisir un matelas pour bébé ?

  • Les normes de sécurité
  • Les matériaux possibles pour le matelas de bébé
  • Les risques liés aux allergènes et autres acariens
  • Le côté pratique d’un matelas pour bébé déhoussable
  • Le budget à prévoir pour un matelas pour bébé

L’aménagement de la future chambre de bébé est un des moments les plus plaisants de la grossesse, surtout quand celle-ci touche à sa fin. Quelle excitation de choisir la couleur des murs, les éléments du mobilier, la couleur du linge de lit… La vigilance reste toutefois de rigueur, car même si tout parent veut ce qu’il y a de plus beau pour son enfant à naître, il est fondamental de penser avant tout autre chose à la sécurité de bébé. L’espace de sommeil du nouveau-né se doit de répondre à toutes les normes en vigueur pour que ses nuits soient sereines et les vôtres aussi ! Ainsi, la pièce maîtresse de la chambre de bébé, celle à choisir avec le plus grand sérieux, c’est le matelas du lit de bébé. Nous vous guidons dans les lignes qui suivent pour l’achat du meilleur matelas de lit pour bébé. 

Les normes de sécurité des matelas pour bébé

Il serait préjudiciable, voire dangereux, de négliger les normes de sécurité spécifiques au matériel destiné aux plus jeunes enfants. Si de telles normes ont été instaurées, c’est avant tout pour protéger les plus petits. Restez vigilants à toujours choisir un matelas qui réponde aux dernières normes en vigueur. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à demander conseil en boutique ou à bien lire la documentation du matelas pour bébé que vous envisagez d’acquérir.

La taille du matelas

Veillez absolument à ce que la taille du matelas soit en parfaite adéquation avec la taille du lit pour bébé dans lequel il va prendre place. Impossible d’envisager laisser le moindre espace entre le bord du matelas et le lit ! Il en va de la vie de bébé ! Les matelas et lits pour bébé modernes ont été normalisés pour que cette question d’adéquation ne se pose plus. Néanmoins, il peut y avoir un certain charme à utiliser un lit de bébé ancien, avec un matelas neuf, donc attention à bien faire correspondre parfaitement les tailles des deux éléments. Les dimensions du matelas doivent être rigoureusement les mêmes que celles du sommier. N’ajoutez en outre aucun sur-matelas, d’aucune sorte, et ne superposez jamais deux matelas. Privilégiez toujours les lits à barreaux. Les dimensions idéales sont de 60 × 120 cm. N’utilisez pas non plus de tour de lit. Même s’ils sont jolis, ils peuvent se révéler dangereux.

La fermeté du matelas de bébé

Toujours pour la sécurité de bébé, le matelas se doit d’être ferme. Un matelas ayant déjà servi pour un ou plusieurs enfants paraît envisageable, à condition qu’il conserve encore une excellente fermeté à la pression. Pour comparaison, un matelas pour bébé est très nettement plus ferme que les matelas conventionnels destinés aux adultes. Si vous craignez pour le confort de bébé, soyez tranquille : son faible poids et sa petite corpulence font que son ressenti n’est absolument pas celui que nous aurions, nous, adultes, sur un matelas aussi “dur”. Les enseignes de puériculture recommandent de choisir un matelas d’une densité allant de 20 à 22 kg/m3, mais sachez que certains modèles, que nous vous recommandons, ont une densité avoisinant les 30 kg/m3.

Voyons plus en détail les normes existantes pour les matelas bébé

Vérifiez toujours que le matelas que vous prévoyez d’acquérir respecte rigoureusement les normes obligatoires en vigueur au moment de l’achat. En boutique, décortiquez les étiquettes ou demandez à un vendeur. Sur internet, détaillez avec précision la fiche technique du matelas pour bébé qui pourrait vous intéresser.

Les normes incontournables sont les suivantes :

Tout matelas bébé vendu sur le territoire français doit mentionner les sigles NF et CE.

Tout matelas conçu pour les tout petits reçoit obligatoirement un traitement anti-feu « décret 2000-164 du 23 février 2000 », qui peut aussi apparaître sous l’appellation « norme anti-feu EN 597-1 ».

Les normes facultatives mais fortement recommandées sont celles-ci :

La norme qualitative EN 16 890 qui certifie, selon des critères de haute qualité :

  • l’enfoncement (la fermeté)
  • l’intégrité du matelas,
  • l’absence de risque de blessure,
  • la manipulation et l’entretien, 
  • la résistance dans le temps,
  • la respirabilité,
  • l’analyse chimique des composants employés au cours du processus de fabrication,
  • la notice d’utilisation

La Certification Oeko-Tex Standard 100 garantit l’absence de substances nocives, comme pour tous les matelas de la marque Emma.

La Global Organic Textile Standard (GOTS) est une norme pour les textiles fabriqués à partir de fibres organiques. Elle définit des critères environnementaux de haut niveau tout au long de la chaîne d’approvisionnement des textiles biologiques et exige également le respect de critères sociaux (protection sociale des travailleurs). Les textiles ne peuvent être certifiés GOTS que s’ils contiennent au minimum 70 % de fibres organiques.

 

La label Certipur garantit une mousse polyuréthane protectrice pour la sécurité, la santé et l’environnement. Elle limite l’émanation de composants organiques volatiles nocifs pour les bébés.

Les matériaux possibles pour le matelas de bébé

La mousse polyuréthane 

Elle s’adapte bien au corps du tout petit et accompagne bien ses changements de position. Elle permet aussi de prévenir les risques de têtes plates. La mousse polyuréthane est légère, ce qui rend l’entretien de la literie plus facile.

Le Latex 

Il est reconnu pour ses vertus naturelles anti-acariens et hypoallergéniques qu’il tire de la plante d’Hévéa dont il est extrait. Cela évite l’emploi de produits chimiques pour parvenir aux mêmes résultats. Un matelas en latex est assez flexible pour bien accompagner les mouvements de bébé. Le latex a en outre l’avantage d’être une matière thermorégulatrice. Attention cependant, un matelas en latex de qualité aura un coût assez élevé et un poids bien plus important que la mousse polyuréthane, ce qui rendra les manipulations du matelas plus fastidieuses.


Les matières naturelles

La fibre de coco 

Souvent agglomérée pour en faire une couche épaisse, elle est naturellement hypoallergénique, anti-acariens et ventilée. Toutefois, restez vigilant quant à la qualité des fibres employées. En effet, la fibre de coco est une matière dure. Elle se voit ainsi parfois mélangée à de la mousse en latex pour créer des « matelas coco-latex ». Cette association pose un problème, car des creux dangereux peuvent se former du fait de la différence de densité entre ces deux matières.

La laine

La laine, quand elle est d’excellente qualité, est un très bon choix. Elle est thermorégulatrice et isolante, en plus de présenter le fort avantage de sécher rapidement. Par ailleurs, elle est naturellement hypoallergénique et anti-acariens. Attention cependant, un matelas en laine peut se révéler trop moelleux, alors qu’un bon matelas pour bébé se doit d’être bien ferme. Un matelas bébé en laine est aussi fort lourd, et donc pénible à manipuler.

Les risques liés aux allergènes et autres acariens

La plupart des futurs parents pensent à tort qu’un matelas sain pour bébé suggère un matelas anti-acarien et antibactérien. Il n’en est rien en réalité. Les produits estampillés « anti-… », désignent des matelas qui ont reçu un traitement avec des produits biocides, réputés toxiques pour les nourrissons et les enfants en bas âge, car ils peuvent provoquer des réactions cutanées et respiratoires.

Si vous avez vos propres raisons d’opter pour un matelas pour bébé qui aura reçu un traitement chimique contre les allergènes et les acariens, sachez que la norme correspondante est la certification Aegis®, qui garantit un traitement anti-bactérien, anti-acarien et anti-fongique.

Le côté pratique d’un matelas pour bébé déhoussable

Les petits accidents peuvent se révéler fréquents dans le lit de bébé… C’est pourquoi il est fortement recommandé de choisir un matelas déhoussable et lavable en machine. Soyez vigilants sur ce point lors de votre achat, car bon nombre de matelas disponibles à la vente ne proposent pas cette possibilité. Une housse de matelas amovible, c’est un gage d’hygiène et de bien-être non négligeable.

Le budget à prévoir pour un matelas pour bébé

Il est vrai que dans beaucoup de situations, la qualité d’un bon matelas a un certain coût. Mais, au risque de nous répéter, il est essentiel de bien comprendre que c’est une pièce capitale de la chambre de bébé. Il en va de sa sécurité en premier lieu, et de son confort ensuite. Le budget à prévoir dépendra ensuite du matériau de la mousse utilisée pour fabriquer ledit matelas. Les composants naturels ont de plus en plus le vent en poupe, parmi lesquels les matelas en fibres de coco. On trouve dans les grandes enseignes de puériculture des matelas pour bébé répondant à tous les critères cités dans cet article pour un budget de moins de 100 €.

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.