Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

L’homéopathie enceinte et pour bébé : bonne ou mauvaise idée ?

  • L’homéopathie, qu’est-ce que c’est ?
  • Comment fonctionne l’homéopathie ?
  • L’homéopathie peut-elle présenter des risques ?
  • L’homéopathie pendant la grossesse
  • L’homéopathie contre le stress de la femme enceinte
  • L’homéopathie pour traiter les troubles digestifs
  • L’homéopathie pour préparer l’accouchement
  • Dans quels cas utiliser l’homéopathie pour bébé ?
  • L’homéopathie pour faciliter le sommeil de bébé
  • Soulager la poussée dentaire de bébé avec l’homéopathie
  • L’homéopathie en cas de rhume
  • L’homéopathie remplace-t-elle l’allopathie ?

Parlons homéopathie, ce remède naturel qui séduit de plus en plus de parents. Sous forme granuleuse, en solution unidose ou encore en sirop, elle accompagne aussi bien les femmes enceintes que les bébés, à condition bien sûr d’être accompagné d’un expert médical !  Très prisée par les fans du naturel, l’homéopathie constitue un bon moyen de guérir vos maux. Pour soigner les désagréments de la grossesse ou améliorer le sommeil de bébé, ces petits granules peuvent s’avérer très efficaces, avec le Dr Nathan, pédiatre spécialisée en homéopathie.

L’homéopathie, qu’est-ce que c’est ?   

Il s’agit de médicaments naturels avec des indications thérapeutiques, basées sur 3 fondements : la similitude, l’individualisation et la dilution infinitésimale.  

Le principe de similitude signifie que le traitement d’une maladie se fait par l’administration de doses diluées de plusieurs substances qui, à plus fortes doses, auraient provoqué chez le patient les mêmes symptômes que sa maladie.  

L’individualisation, c’est le fait d’envisager un traitement particulier dans chaque cas. “Les patients répondent à un interrogatoire précis pour connaître leur histoire, la fréquence de leurs maladies, si elles sont chroniques, pour déterminer le médicament le mieux adapté” explique le Dr Nathan. “On va faire l’individualisation par rapport à la sensibilité de chacun, sa manière de réagir aux médicaments en général.”  Il s’agit simplement du fait que le médecin homéopathe prend en compte le patient dans sa globalité pour son diagnostic : les symptômes physiques, le contexte psychique… Pour pouvoir prescrire un traitement individualisé en choisissant la souche homéopathique, la galénique (granules, solution buvable, comprimé…) et la posologie la plus adaptée (dosage, fréquence). 

Avec la dilution infinitésimale, le but est d’éviter les symptômes de la maladie. Comme avec un vaccin, le patient se verra en premier lieu attribuer une petite dose d’homéopathie. On dilue alors une substance active dans 99 fois son volume de liquide ou de poudre pour obtenir ce qu’on appelle une dilution à 1 CH. Généralement, les dilutions administrées aux patients vont de 5 CH à 30 CH.  

Pour chaque personne, la marche à suivre est la même : tester l’homéopathie pendant un à deux mois, le temps de voir les effets, avant d’envisager la suite. 

Il s’agit d’une médecine naturelle à base de substances actives, les “souches”. Elles sont extraites à partir de plantes, minéraux et animaux (parfois tiré du dard des abeilles). L’homéopathie peut donc être envisagée pour la femme enceinte et le nouveau-né.  

 

Comment fonctionne l’homéopathie ?  

Les granules se diluent en 20 minutes, dans de l’eau ou du lait, par exemple. “Il faut bien mélanger pour les bébés, que la mixture soit homogène. Comme on ne sait pas où va être concentré le médicament dans le mélange, il faut veiller à bien remuer”.  

Les effets sont remarqués en général entre 4 et 55 jours. On peut parfois noter même un effet immédiat. Pour les maladies chroniques comme les troubles du sommeil, il faut parfois attendre plus longtemps. Dans le cas d’un enfant, les effets constatés sont souvent plus rapides. “Pour réussir à contrer toutes les maladies de l’enfant, comme la gastro, le rhume… cela prend autour d’un an.” Le Dr. Nathan prévient tout de même : “Attention toutefois à ne pas utiliser le traitement homéopathique d’un enfant sur un autre, chaque prescription est individuelle, comme le veut le principe d’individualisation.”  

 

Quels risques avec l’homéopathie ?  

Dr. Nathan est formelle : il n’existe pas de contre-indication à proprement parler pour les femmes enceintes et les bébés. “Il faut simplement veiller à ce qu’il n’y ait pas d’intolérance au lactose chez les patients, et à ne pas descendre sous 5 CH, car cela peut s’avérer dangereux.” En cas de doute, tournez-vous vers votre médecin.  

 

L’homéopathie pendant la grossesse 

Pour la femme enceinte, l’homéopathie peut être utilisée pour de multiples occasions, en, cas de douleur, de fatigue ou d’anxiété. Cette thérapeutique peut effectivement être utilisée pour traiter l’anxiété, les troubles digestifs, et même pour préparer l’accouchement. “En général, les femmes enceintes répondent bien à ce genre de traitement. Notez qu’il n’y a pas de contre-indication pour celles qui allaitent, ou qui désirent allaiter.”  

 

L’homéopathie contre le stress de la femme enceinte 

Si vous êtes sujette à l’anxiété ou un sentiment de stress, mais que vous ne pouvez ou ne voulez pas avoir recours à la médecine traditionnelle, rien ne vous empêche de vous tourner vers l’homéopathie prévue à cet effet en vous tournant vers votre médecin.  

 

L’homéopathie pour traiter les troubles digestifs  

L’homéopathie peut contribuer à soulager les troubles digestifs comme la diarrhée légère ou accompagnée de fièvre et de vomissements.  

 

L’homéopathie pour préparer l’accouchement 

Pendant l’accouchement et même avant, l’homéopathie peut être un véritable allié pour la future maman. Certaines femmes enceintes ont effectivement recours à ces granules pour détendre un maximum leur corps avant l’accouchement. Ainsi, le corps relâché peut plus facilement déclencher le travail.   


 

Dans quel cas utiliser l’homéopathie pour bébé ? 

Après l’accouchement, l’homéopathie peut s’avérer utile pour bébé. Vous pouvez envisager ce type de remèdes naturels pour soigner ses maux ou encore ses troubles du sommeil. Comme il n’y a pas d’effets secondaires, bébé peut profiter des bienfaits des traitements homéopathiques dès sa naissance. “Douleurs, poussée dentaire, problèmes d’eczéma, rhumes, troubles ORL, asthme… L’homéopathie est une solution pour tous les maux de bébé.” précise le Dr. Nathan. 

 

L’homéopathie pour faciliter le sommeil de bébé  

Surtout lorsqu’il est nouveau-né, bébé peut avoir du mal à s’habituer aux nuits complètes sans pleurs qui affectent non seulement son sommeil mais aussi le vôtre. Si vous préférez éviter d’avoir recours à des médicaments traditionnels dès son plus jeune âge, l’homéopathie peut constituer un remède efficace, notamment les gélules à diluer dans de l’eau ou du lait au moment du coucher. Prenez soin toutefois de vous entretenir avec votre pédiatre et un homéopathe pour déterminer quels sont les soins les mieux adaptés à bébé.  

 

Soulager la poussée dentaire de bébé avec l’homéopathie  

Pour soulager bébé pendant que ses petites dents apparaissent, l’homéopathie peut vous être utile ! Vous pouvez lui administrer en diluant bien les granules dans de l’eau.   

 

L’homéopathie en cas de rhume  

Le rhume chez le nourrisson est surtout symptomatique : assurez-vous qu’il soit bien hydraté et dans un environnement avec une bonne qualité d’air. Vous pouvez, après avis médical, procéder à un lavage de nez pour décongestionner ses narines. Si vous souhaitez vous tourner vers l’homéopathie, elle peut agir pour rendre l’organisme de votre petit bout de chou plus résistant, et limiter la surinfection.  

 

L’homéopathie remplace-t-elle l’allopathie ?  

L’homéopathie peut renforcer les défenses de maman et bébé face aux virus et maladies. Mais attention : elle ne doit en aucun cas prévaloir sur un suivi médical. L’allopathie, ou médecine classique, reste le moyen adapté aux maladies les plus graves. Prenez donc soin de faire valider vos démarches par votre médecin traitant.  

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.