Téléchargez l'application Neuf Mois
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

Fitness enceinte : puis-je pratiquer cette activité ?

  • Je fais du fitness et j’apprends que je suis enceinte : je peux continuer ?
  • Qui m'autorise à continuer le sport ?
  • Dans quels cas est-ce dangereux de continuer cette pratique de sport ?
  • Le fitness enceinte, combien de fois par semaine et combien de temps en faire si j'ai le droit de continuer ?
  • Quels sont les bienfaits du fitness enceinte ?
  • Quels sont les sports que je n'ai plus le droit de faire ?
  • Fitness, avec qui pratiquer : seule ou avec un coach quand on est enceinte ?
  • Quels exercices de fitness et sports pratiquer enceinte ?
  • Les squats par exemple, exercice typique, j'ai le droit d'en faire ?
  • La partie abdos du cours de fitness, enceinte j'arrête ?
  • Les exercices de fitness violents j'arrête ?
  • Le fitness, quand reprendre après l'accouchement ?
  • Et si j'accouche par césarienne quand reprendre ?
  • En fin de grossesse, le sport est-il toujours bon à pratiquer ?
  • Bonne ou mauvaise pratique de suivre des vidéos de fitness sur Youtube quand on est enceinte ?
  • Quand je pratique j'ai mal au ventre, j'arrête ?
  • Quand je pratique j'ai mal au dos que faire ?
  • Je suis tombée en faisant du fitness, dangereux pour mon bébé ?
  • Par quoi remplacer le fitness comme sport quand on est enceinte ?
fitness femme enceinte

Vous êtes enceinte et vous vous demandez si vous pouvez continuer votre activité sportive comme le fitness ? Certes, certains sports ne sont pas recommandés au cours de la grossesse mais il existe plusieurs pratiques d’exercices que vous pouvez effectuer en toute sécurité pendant cette période. Ces programmes d’exercices vous apporteront autant de bienfaits pour vous que pour votre bébé. Ils vous aideront ainsi à rester en forme et en bonne santé. 

Je fais du fitness et j’apprends que je suis enceinte : je peux continuer ? 

Tout d’abord, si vous n’êtes pas soumise à des contre-indications, l’exercice modéré pendant la grossesse est bénéfique pour vous et votre enfant. C’est pourquoi vous ne devez pas avoir peur de continuer votre gymnastique ou de la commencer progressivement quand vous êtes enceinte. Au contraire, elle est fortement conseillée s’il n’y a pas de risques pour la grossesse. 

Si vous n’avez pas de problèmes médicaux graves et que la grossesse n’est ni compliquée ni risquée, vous pourrez faire du fitness en toute sécurité. En revanche, il est préférable de consulter votre médecin avant de commencer une séance d’exercices. 

Qui m’autorise à continuer le sport ? 

Avant de continuer le sport lors de la grossesse, vérifiez auprès de votre professionnel de santé. Le gynécologue ou la sage-femme vous dira quelles sont les formes d’exercices que vous pouvez faire sans risque. Au cas où il y a des complications de grossesse, la quantité et le type de sport recommandés peuvent être différents de ceux d’une autre personne. Cela dépendra aussi du fait que vous ayez l’habitude de pratiquer le sport avant votre grossesse ou non. 

Dans quels cas est-ce dangereux de continuer cette pratique de sport ?

Toute femme enceinte qui fait du sport doit considérer certains symptômes qui peuvent apparaître. Compte tenu de ces signes, elle devra soit arrêter le sport soit se rendre au plus vite chez le spécialiste. Voici quelques symptômes dont vous devez tenir compte : 

  • Saignement vaginal
  • Difficulté à respirer : durant la pratique du fitness, il est normal que la femme enceinte soit plus essoufflée, mais si cela dure longtemps, cela peut prouver l’existence d’une complication
  • Vertiges
  • Maux de tête
  • Douleurs à la poitrine
  • Gonflement des jambes
  • Sensation de contraction dans le bas ventre

Le sport est aussi contre-indiqué chez les femmes enceintes présentant les conditions suivantes :

  • La menace d’accouchement prématuré
  • Les fausses couches à répétition.
  • La rupture prématurée des membranes
  • Les saignements pendant la grossesse

Le fitness enceinte, combien de fois par semaine et combien de temps en faire si j’ai le droit de continuer ?  

Si vous êtes débutante au fitness, deux séances par semaine suffisent pour rester en forme. Vous pouvez l’accompagner de marche ou d’autres activités qui ne demandent aucune résistance. Pour les femmes plus sportives, elles peuvent réaliser 3 séances ou plus par semaine de fitness enceinte toujours couplées avec un exercice léger. 

Concernant l’intensité, vous pouvez effectuer 4 séries de 20 mouvements avec 15 à 30 minutes de cardio. Pour les activités cardiovasculaires, choisissez les sports doux tels que le vélo et la marche sur tapis de course.

Évidemment on reste à l’écoute de son corps et en cas de fatigue ou douleur on arrête ou on adapte. Ces propositions de timing varient en fonction de l’âge gestationnel.

Quels sont les bienfaits du fitness enceinte ? 

Faire de l’exercice pendant la grossesse offre de nombreux avantages pour vous et votre bébé. Vous aurez un regain d’énergie, une diminution de nombreux symptômes de la grossesse et une récupération plus rapide après l’accouchement. Votre bébé pourra bénéficier d’un cœur en meilleure santé.

Plus vous serez active et en forme pendant la grossesse, plus il vous sera facile de vous adapter à votre prise de poids. Cela vous aidera également à faire face au travail et à retrouver la forme après l’accouchement.

L’exercice physique n’est pas dangereux pour votre bébé. Il est prouvé que les femmes actives sont moins susceptibles de rencontrer des problèmes à la fin de la grossesse et pendant la naissance. Cela dit, le fitness aide la future maman à maîtriser son souffle et à améliorer son apport en oxygène. À ce titre, la mère sera prête à accoucher avec moins de risques de complications. 

Quels sont les sports que je n’ai plus le droit de faire ? 

Bien que bon nombre d’exercices de fitness soient conseillés quand on est enceinte, certains sports sont à éviter. Les sports de contact tels que le kickboxing, le judo et le squash sont déconseillés jusqu’à l’arrivée de votre bébé afin d’éviter le risque de choc. Les exercices où vous risquez de tomber facilement comme l’équitation sont également à proscrire. 

Au cours de 2ème et 3ème trimestre, il est interdit de faire des sports de fitness qui vous obligent à vous allonger trop longtemps sur le dos. En effet, en faisant cela, le poids de votre bébé exercera une pression sur votre vaisseau sanguin, ce qui limitera la circulation sanguine vers votre cœur. 

Évitez également les activités qui nécessitent des flexions ou extensions profondes des articulations, des sauts, des changements de direction soudains ou des mouvements saccadés. La plongée sous-marine est formellement interdite enceinte, car votre bébé n’est pas protégé contre le mal de décompression et l’embolie gazeuse. Ne faites pas d’exercices à plus de 2 500 m d’altitude, car vous et votre enfant risquez de souffrir du mal d’altitude. 

Fitness, avec qui pratiquer : seule ou avec un coach quand on est enceinte ? 

Il est possible de réaliser l’activité sportive seule à la maison ou dans une salle de gym. Pourtant, il sera préférable de le faire avec un coach sportif ayant l’habitude de travailler avec des femmes enceintes pour que vous puissiez le pratiquer en toute sérénité. Vous pouvez, par exemple, suivre des cours d’exercices physiques dispensés par un professeur qualifié en matière de fitness prénatal.

Selon l’évolution de votre grossesse, un coach professionnel vous indiquera un programme adapté à votre condition physique. Il saura vous conseiller des séances d’exercices visant à réduire les douleurs ressenties pendant la grossesse et à préparer votre corps pour l’accouchement. 

Quels exercices de fitness et sports pratiquer enceinte ? 

Les exercices du plancher pelvien sont indispensables pendant la grossesse. Ils vous permettront de garder toute votre région pelvienne forte et vous aideront à prévenir d’éventuels problèmes d’incontinence après l’accouchement.

Faites des exercices rapides et lents du plancher pelvien chaque jour, au moins trois fois par jour. À noter que ce type de programme aide à renforcer les muscles du plancher pelvien, qui sont très sollicités durant la grossesse et l’accouchement. Si ces muscles sont faibles, vous pouvez souffrir d’une incontinence urinaire quand vous toussez, éternuez ou êtes fatiguée. 

Vous pouvez envisager les exercices de cardio suivants pour améliorer la circulation sanguine, le tonus musculaire et l’endurance : 

  • La natation et l’aquagym : dans l’eau, vous pesez moins lourd que sur terre, vous vous sentirez donc plus légère et plus agile. La natation peut également soulager les nausées, les douleurs sciatiques et les gonflements de chevilles. Par contre, faites attention en marchant sur les bords glissants de la piscine. Marchez ou glissez dans l’eau plutôt que de plonger ou de sauter.
  • La marche : c’est un entraînement que vous pouvez poursuivre jusqu’à la date de votre accouchement. De plus, vous n’avez pas besoin d’équipement spécial ni d’abonnement à une salle de sport pour la pratiquer, mais seulement de bonnes chaussures de sport.
  • La course à pied : les coureuses expérimentées peuvent rester sur la bonne voie durant la grossesse avec l’accord d’un médecin les premiers mois. Restez sur un terrain plat et n’en faites jamais trop pour ne pas vous blesser.
  • Le vélo d’appartement : le vélo d’intérieur peut être un excellent exercice. Il vous permet de pédaler à votre propre rythme sans risque de chute ou de pression sur les articulations de cheville et de genou. 

Les squats par exemple, exercice typique, j’ai le droit d’en faire ? 

La pratique des squats est autorisée mais à petite dose. Ils sont l’un des exercices les plus populaires et les plus efficaces pour développer la force du bas du corps et il existe de nombreuses variantes de squats.

Les femmes enceintes peuvent choisir d’intégrer les squats dans leur programme d’exercices hebdomadaire. Les squats peuvent offrir de nombreux avantages, tant pour vous que pour votre futur bébé, pendant la grossesse, le travail et après l’accouchement.

S’accroupir pendant le travail de contraction et l’accouchement peut vous aider à ouvrir votre bassin, ce qui favorise la descente du bébé. C’est pourquoi les accroupissements comme le squat sont une activité importante à ne pas manquer pendant la grossesse mais de manière extrêmement douce et plus pour travailler la souplesse que le renforcement musculaire.

La partie abdos du cours de fitness, enceinte j’arrête ? 

Travailler ses abdominaux lors de la grossesse est conseillé et crucial pour les femmes enceintes. Cela permet de prévenir le mal de dos tout en conservant une bonne posture. Ces programmes de fitness vous aident également à faciliter l’expulsion du bébé à la naissance. 

Cependant, il est vivement conseillé de consulter votre médecin avant de pratiquer ce genre de sport. Si vous êtes autorisée à le faire, pensez à réaliser diverses positions en fonction du stade de votre grossesse. Évitez de réaliser une posture allongée trop longtemps pour ne pas faire de malaise. On travaille en hypopressif. Les crunchs sont interdits pour préserver le périnée. Des kinés peuvent proposer des séances adaptées aux femmes enceintes.

Les exercices de fitness violents j’arrête ? 

L’exercice physique pendant la grossesse est généralement sans danger. Cependant, il y a certaines choses qu’il faut garder à l’esprit. Évitez les activités qui augmentent le risque de chute ou de blessure. Cela inclut les sports de contact ou les sports violents. Même des blessures mineures au niveau du ventre peuvent être graves lorsque vous êtes enceinte.

Le fitness, quand reprendre après l’accouchement ? 

Il faut laisser au corps un certain temps pour revenir à ce qu’il était avant la grossesse. En plus des fluctuations hormonales, l’abdomen reste flasque et en diastase (rectums abdominaux séparés). Les fragilités les plus importantes concernent le plancher pelvien, l’ensemble des muscles et des structures qui soutiennent la vessie, le vagin et le rectum. Après l’accouchement, le plancher pelvien est affaibli à la fois par la pression mécanique reçue pendant la grossesse et par le traumatisme de l’accouchement lui-même, ce qui prédispose à souffrir de prolapsus et d’incontinence urinaire ou anorectale.

Les seins sont également transformés. Ils s’assouplissent et augmentent en taille. On peut remarquer des gonflements, des crampes, de la sensibilité. Ce scénario implique qu’il faut donner au corps le temps de récupérer avant qu’il puisse se mettre en mouvement avec le sport ou une activité physique intense. Cela ne signifie pas que vous devez continuer à vous reposer. En général, avant la visite post-partum (à environ 40 jours), il est recommandé de marcher. Ensuite, vous effectuerez la rééducation périnéale et abdominale avec des professionnels de santé avant de reprendre le sport.

Et si j’accouche par césarienne quand reprendre ? 

Si, en revanche, l’accouchement s’est fait par césarienne, cela produit une lésion de la paroi musculaire abdominale qui nécessite un temps de guérison. La gestion des exercices doit commencer après l’enlèvement des points de suture et la disparition de saignement, toujours avec le soutien de l’obstétricien. La mère peut commencer par marcher et augmenter progressivement la vitesse. On rééduque le périnée si besoin.

Après la fin du troisième mois, les exercices abdominaux sont autorisés chez le kiné, mais avec la précaution d’éviter les pressions dans l’abdomen pendant l’entraînement puis on envisage la reprise du sport progressivement.

En fin de grossesse, le sport est-il toujours bon à pratiquer ? 

En réalité, les femmes enceintes peuvent pratiquer le fitness du début de la grossesse jusqu’au 8ème mois. Toutefois, elles ne doivent pas être sujettes à une quelconque complication de grossesse. De plus, vous devez savoir écouter votre corps et de l’adapter à un bon rythme. Les disciplines sportives à pratiquer durant cette période sont celles qui vous aident à préparer à l’accouchement. En fin de grossesse, les exercices les plus recommandés sont ceux qui n’ont pas un grand impact pour les femmes enceintes. Parmi ceux-ci, citons le yoga et la natation . 

Bonne ou mauvaise pratique de suivre des vidéos de fitness sur Youtube quand on est enceinte ? 

Le mieux reste de pratiquer avec un pro mais cette démarche vous aidera à rester motivée à faire de l’exercice pendant votre grossesse. Que vous consacriez 30 minutes pour suivre une séance à domicile ou que vous fassiez simplement quelques étirements de 10 minutes, ces vidéos vous donneront l’énergie utile pour affronter la journée. Les maîtres mots étant la prudence et le bon-sens.

Quand je pratique j’ai mal au ventre, j’arrête ? 

Oui. De légères crampes pendant ou après l’exercice physique ne sont pas rares pendant la grossesse . Elles donnent le signal qu’il faut en faire moins voire qu’il faut arrêter. Des crampes sévères ou persistantes au niveau du ventre sont inquiétantes. De ce fait, vous devez arrêter le sport immédiatement et consulter. Ne continuez l’entraînement par la suite que s’il vous confirme que la forme d’activité que vous avez choisie est sans risque.

Quand je pratique j’ai mal au dos que faire ? 

La majorité des futures mères souffrent de mal de dos durant la grossesse. Si le mal de dos persiste après l’exercice physique, arrêtez le sport et consultez sans tarder votre docteur. Ce dernier peut vous orienter vers des spécialistes de la rééducation qui pourront vous apprendre les bonnes postures à adopter afin d’identifier la source de la douleur. Vous pouvez également consulter un kinésithérapeute ou un entraîneur personnel. Ils peuvent vous aider à vous assurer que vous êtes capable d’effectuer le mouvement et le type de sport en question. 

Je suis tombée en faisant du fitness, dangereux pour mon bébé ? 

Si vous êtes tombée en faisant du sport, les risques dépendent de plusieurs facteurs. Tout d’abord, ceux-ci sont évalués en fonction de l’intensité de la chute, de la zone du corps sur laquelle vous êtes tombée.

Appelez immédiatement votre sage-femme ou votre médecin même en l’absence de symptômes car ceux-ci pourraient apparaitre dans les 48h. Un contrôle préventif est donc important. Il pourra examiner et vérifier votre santé et celle de votre bébé. 

Si vous remarquez des saignements ou un écoulement de liquide après la chute, vous devez aller tout de suite aux urgences. 

Par quoi remplacer le fitness comme sport quand on est enceinte ? 

Si vous vous sentez trop fatiguée et surmenée, diminuez la durée de vos exercices quotidiens. Remplacez-les par des exercices à faible impact tels que la marche, la natation et le yoga. Il faudra adapter en permanence l’activité sportive et physique à l’évolution de la grossesse en fonction de vos ressentis.

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.