Téléchargez l'application Neuf Mois app gratuite sur Google Play app gratuite sur l'App Store
Neuf Mois pour les sages-femmes 9Love - L'Eshop GrossesseLes meilleures mutuelles grossesse

La sexualité pendant la grossesse : Les réponses à vos questions

  • Peut-on avoir des relations sexuelles pendant la grossesse ?
  • Quels sont les avantages des rapports sexuels pendant la grossesse ?
  • Peut-on avoir des rapports sexuels normaux pendant la grossesse ?
  • Les rapports sexuels déclenchent-ils l'accouchement ?
  • FAQ
  • Les rapports sexuels au cours du troisième trimestre sont-ils sans danger ?

De la façon dont la grossesse peut modifier votre libido à la question de savoir si le sexe provoque ou non l’accouchement, voici tout ce que vous devez savoir sur les rapports sexuels pendant la grossesse.

 

Peut-on avoir des relations sexuelles pendant la grossesse ?

Dans la plupart des cas, oui ! Tant que votre grossesse se déroule normalement et sans complications, vous pouvez continuer à avoir des relations sexuelles jusqu’à ce que vous perdiez les eaux ou que le travail commence.

Ne vous inquiétez pas : les rapports sexuels pendant la grossesse ne feront pas de mal à votre bébé. Votre bébé est protégé par votre utérus et une couche de muscles, et il est amorti en toute sécurité par le liquide amniotique qui l’entoure. Le bouchon de mucus à l’intérieur du col de l’utérus contribue également à la protection contre les infections.

De nombreuses personnes trouvent que les rapports sexuels pendant la grossesse sont libérateurs, car il n’y a pas de raison de s’inquiéter de tomber enceinte. Cela dit, si vous n’êtes pas dans une relation mutuellement monogame avec un partenaire non infecté, utilisez toujours des préservatifs masculins ou féminins pour vous protéger — et protéger votre bébé — des infections sexuellement transmissibles (IST). De nombreuses IST, dont la chlamydia, la gonorrhée et la syphilis, peuvent entraîner de graves complications pendant la grossesse.

 

Quels sont les avantages des rapports sexuels pendant la grossesse ?

Outre le fait d’avoir des relations sexuelles pendant la grossesse pour le simple plaisir, il existe d’autres avantages possibles :

– Rester active : Les rapports sexuels brûlent des calories, ce qui peut vous aider, vous et votre partenaire, à rester actifs et en forme.

– De meilleurs orgasmes : L’augmentation du flux sanguin dans la zone génitale pendant la grossesse se traduit souvent par de meilleurs orgasmes.

– Un regain de bonheur : L’orgasme libère des endorphines qui peuvent vous rendre heureuse et détendue.

– Un lien plus étroit avec votre partenaire : Avoir une vie sexuelle saine pendant la grossesse est un bon moyen de maintenir un lien émotionnel étroit avec votre partenaire sexuel, ce qui est particulièrement important à une époque où les changements sont si nombreux.

 

Peut-on avoir des rapports sexuels normaux pendant la grossesse ?

Les rapports sexuels pendant la grossesse sont-ils différents ?

La plupart des femmes disent que les rapports sexuels sont différents pendant au moins une partie de leur grossesse. 

Certains changements physiques peuvent modifier la sensation des rapports sexuels durant dant la grossesse. L’augmentation de la circulation sanguine dans la région pelvienne peut accroître les sensations, ce qui peut augmenter votre plaisir pendant les rapports sexuels. Il se peut que vous ayez une lubrification vaginale plus naturelle, ce qui peut être un avantage, d’ailleurs l’utilisation d’un lubrifiant est sans danger, veillez simplement à acheter un lubrifiant à base d’eau.

D’un autre côté, la sensibilité accrue de certaines zones peut être gênante, voire désagréable, lors des rapports sexuels durant la grossesse. Vous pouvez également ressentir de légères crampes ou contractions abdominales pendant ou immédiatement après les rapports sexuels ou l’orgasme, ce qui peut être inquiétant, même si cela n’est pas rare. Pendant les rapports sexuels, faites toujours savoir à votre partenaire si quelque chose vous gêne, même s’il s’agit de quelque chose que vous avez l’habitude de faire ensemble.

 

Ma libido pendant la grossesse est très faible. Est-ce normal ?

En ce qui concerne la libido pendant la grossesse, les expériences varient considérablement d’une personne à l’autre. Une étude a montré que la libido des femmes enceintes diminuait au cours du premier trimestre, mais augmentait à nouveau au cours du deuxième trimestre.

En général, la sexualité est différente pour chaque femme et dépend de la façon dont vous vous sentez physiquement et émotionnellement – ce qui fluctue beaucoup pendant la grossesse.

Il se peut que vous vous sentiez trop fatiguée, de mauvaise humeur ou trop nauséeuse pour avoir des rapports sexuels, en particulier au cours du premier trimestre. Il n’est pas rare non plus que vous vous sentiez dépassée par les changements physiques et émotionnels que vous traversez. Mais il se peut que votre libido revienne en force une fois que vous aurez atteint le deuxième trimestre, lorsque les nausées matinales et la fatigue de la grossesse s’atténuent généralement.

Ne soyez pas surprise si votre désir s’estompe à nouveau au cours du troisième trimestre, en particulier à l’approche de la date prévue de l’accouchement. À ce stade, vous vous sentez peut-être trop grosse, trop endolorie ou trop épuisée pour ne serait-ce que penser à des rapports sexuels au cours du troisième trimestre. Vous pouvez également être préoccupée par le travail et l’accouchement à venir.

Si vous avez envie d’être moins affectueuse physiquement que d’habitude, essayez de partager vos sentiments et de rassurer votre partenaire sur l’amour que vous lui portez. En gardant les lignes de communication ouvertes, vous vous soutiendrez l’un l’autre du mieux que vous pouvez pendant que vous traversez ces changements ensemble.

 

Que se passe-t-il si mon partenaire n’est plus attiré par moi maintenant que je suis enceinte ?

La plupart des partenaires trouvent leur partenaire enceinte aussi séduisante qu’avant, voire plus. Mais les inquiétudes liées à la grossesse peuvent également affecter la libido de votre partenaire. Par exemple, votre partenaire peut être anxieux à l’idée d’être parent, ce qui peut affecter sa libido.

En outre, ils sont souvent plus réticents à avoir des rapports sexuels pendant la grossesse, car ils craignent que la pénétration ne blesse le bébé. Mais rassurez-vous, il n’y aucun risque que les rapports blessent le bébé.

Ne sous-estimez jamais l’importance de partager simplement vos sentiments l’un avec l’autre pour vous sentir plus proches. Une communication ouverte peut désamorcer de nombreuses tensions et vous permettre de vous détendre, de vous apprécier mutuellement et de trouver des moyens d’être intimes, que vous ayez ou non des rapports sexuels.

 

Les rapports sexuels au cours du troisième trimestre sont-ils sans danger ?

Peut-on avoir des rapports sexuels en toute sécurité lorsque le col est dilaté ?

En théorie, vous pouvez avoir des rapports sexuels en toute sécurité si vous êtes dilatée au cours de votre troisième trimestre et si tout se passe bien pendant votre grossesse. Votre praticien vous déconseillera toutefois d’avoir des rapports sexuels si vous êtes dilatée et que vous n’en êtes pas encore au troisième trimestre, car cela pourrait augmenter le risque d’accouchement prématuré. Cela peut se produire si votre col de l’utérus raccourcit et se dilate trop tôt, une condition appelée insuffisance cervicale ou col incompétent. L’insuffisance cervicale survient généralement entre la 16ᵉ et la 24ᵉ semaine et peut entraîner une fausse couche ou un accouchement prématuré. Votre praticien peut vous recommander un cerclage (points de suture) pour renforcer et maintenir le col de l’utérus fermé jusqu’à ce que votre bébé puisse naître en toute sécurité. Jusqu’à l’accouchement, vous devrez peut-être éviter les rapports sexuels et l’exercice physique et prendre de nombreuses pauses.

Votre praticien peut également vous conseiller de vous abstenir d’avoir des relations sexuelles pendant deux semaines si vous avez eu des symptômes d’accouchement prématuré, même si vous ne souffrez pas d’insuffisance cervicale.

Les praticiens peuvent varier dans leurs conseils concernant l’évitement des rapports sexuels en cas de dilatation, car il n’existe pas vraiment d’études sur le sujet. En cas de doute, consultez votre médecin. Il peut vous donner de bons conseils en fonction de votre situation particulière.

 

Quand les rapports sexuels pendant la grossesse sont-ils déconseillés ?

Dans certaines circonstances, il se peut que vous deviez renoncer à certaines activités ou positions, ou arrêter complètement les rapports sexuels pendant une partie ou la totalité de votre grossesse. Votre gynécologue-obstétricien ou votre sage-femme vous indiquera si vous avez – ou si vous développez — des complications qui rendent les rapports sexuels déconseillés, tels que :

  • Placenta praevia
  • Travail prématuré (ou antécédents de travail prématuré)
  • Saignements vaginaux inexpliqués ou pertes vaginales anormales
  • Insuffisance du col de l’utérus
  • Col de l’utérus dilaté avant le troisième trimestre
  • Rupture des membranes (perte des eaux)
  • Une poussée d’herpès génital (ou d’herpès buccal si vous avez des rapports sexuels oraux)
  • Autres IST (infections sexuellement transmissibles)

Votre obstétricien ou votre sage-femme peut vous conseiller d’éviter les rapports sexuels dans d’autres situations, par exemple s’il y a des signes de risque d’accouchement prématuré. Si vous n’êtes pas sûre, demandez à votre médecin.

 

Que se passe-t-il si j’ai des saignements ou des crampes après un rapport sexuel ?

Des taches ou de légères crampes peuvent survenir après un rapport sexuel lorsque vous êtes enceinte, mais cela ne signifie pas toujours qu’il y a un problème. Toutefois, appelez votre gynécologue-obstétricien ou votre sage-femme si vous présentez des symptômes inhabituels pendant ou après un rapport sexuel, notamment des crampes plus que légères qui ne disparaissent pas après quelques minutes, des douleurs, des saignements ou des écoulements. 

N’hésitez pas à contacter votre professionnel de santé si vous avez des questions ou des inquiétudes, en particulier si vous n’êtes pas sûre de devoir avoir des rapports sexuels pendant la grossesse ou si vous vous inquiétez pour la santé ou la sécurité de votre bébé.

Et si elle/il vous dit d’arrêter les rapports sexuels, demandez-lui si cela signifie que vous devez éviter spécifiquement les rapports sexuels, ou si vous ne devez rien mettre dans votre vagin ou faire une activité qui pourrait vous amener à l’orgasme.

 

Les rapports sexuels déclenchent-ils l’accouchement ?

Non, les rapports sexuels ne déclenchent pas l’accouchement, surtout si votre grossesse est normale et à faible risque. La stimulation sexuelle ou l’orgasme ne peut pas déclencher le travail en fin de grossesse et ne peut pas non plus provoquer une fausse couche en début de grossesse. L’orgasme (ou la stimulation des mamelons) peut provoquer de légères contractions, mais celles-ci sont généralement temporaires et inoffensives.

Certaines femmes enceintes, sages-femmes et gynécologues-obstétriciens pensent qu’avoir des rapports sexuels vers la fin de la grossesse peut vous donner le coup de pouce nécessaire pour déclencher l’accouchement. Bien que certaines études aient montré que les rapports sexuels à terme pouvaient réduire la nécessité de déclencher le travail, il n’existe pas de lien définitif entre les rapports sexuels et le déclenchement du travail.

Tant que votre grossesse est saine et sans complications, vous pouvez avoir autant de rapports sexuels que vous le souhaitez, jusqu’à ce que vous perdiez les eaux. Mais ne vous attendez pas à ce que cela déclenche le travail !

 

FAQ

Le sexe oral pendant la grossesse est-il sans danger ?

Dans l’ensemble, oui. Il n’y a pas de danger à donner et à recevoir des rapports sexuels oraux pendant la grossesse. Pour vous, le cunnilingus est acceptable, mais veillez à ce que votre partenaire ne souffle jamais dans votre vagin. Forcer ou souffler de l’air dans le vagin pourrait former une bulle d’air qui s’introduirait dans votre circulation sanguine (embolie). Ce phénomène se produit très rarement, mais il peut mettre votre vie ou celle de votre bébé en danger.

Il n’est pas non plus prudent d’avoir des relations sexuelles orales pendant la grossesse si votre partenaire a une poussée active d’herpès buccal ou sent qu’il va en avoir une. Au cours du troisième trimestre, si votre partenaire a déjà eu un herpès buccal, vous ne devez pas avoir de rapports sexuels oraux, qu’il présente ou non des symptômes.

Vous ne savez pas si votre partenaire a le VIH ou une IST. Dans ce cas, utilisez une digue dentaire (une feuille de latex que vous placez entre vos organes génitaux et la bouche de votre partenaire). Certaines données suggèrent qu’une personne peut transmettre le VIH, ainsi que des IST telles que l’herpès, la gonorrhée et le papillomavirus, par le biais de micro-abrasions ou de minuscules coupures dans la bouche.

 

Mon partenaire peut-il carresser mes seins pendant la grossesse ?

Vos seins changent tout au long de la grossesse et vous pouvez ressentir des picotements, de la sensibilité et une sensibilité inhabituelle au toucher, en particulier au cours du premier trimestre. La sensibilité s’estompe généralement, mais vos seins peuvent rester très sensibles. 

En fin de grossesse, à l’approche du terme, la stimulation des mamelons peut en fait déclencher le travail. La stimulation des mamelons libère de l’ocytocine, qui peut aider à déclencher le travail en provoquant des contractions de l’utérus.

Des recherches supplémentaires sont encore nécessaires pour déterminer s’il existe un lien définitif entre la stimulation des mamelons et le début du travail. Mais si vous avez dépassé votre date d’accouchement et que vous cherchez des moyens de déclencher naturellement le travail à la maison, parlez-en à votre médecin avant de procéder à une stimulation des mamelons. Une stimulation excessive pourrait provoquer des crampes plus fortes que nécessaire dans votre utérus, ce qui risquerait d’entraîner un stress trop important pour votre bébé.

 

Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.