Une mère donne naissance aux enfants d’un autre couple

Un couple à New York vient de porter plainte contre une clinique PMA-FIV après que la femme ait donné naissance aux bébés d’un autre couple.

Marié depuis 2012, ce couple Asiatique a des difficultés à concevoir un enfant. Quelques années plus tard, ils font donc appel à une procédure de fécondation in vitro.

Cette fécondation inclue une série d’étapes. Tout d’abord, l’ovocyte est fécondé dans un laboratoire pour former un œuf. Ensuite, l’oeuf est transplanté dans l’utérus. Pour toutes ces procédures et pour les déplacements, le couple aurait dépensé plus de 100 000 dollars.

Début 2018, la compagnie collecte le sperme et les ovocytes du couple et forme 5 embryons. Plus de 4 sont des femelles. La première tentative de fécondation échoue mais en septembre 2018, le couple apprend qu’il attend des jumeaux.

Très heureux, le couple se pose cependant des questions en apprenant que les jumeaux sont tous deux des garçons. Ainsi, le seul embryon mâle ne lui a jamais été transféré, il est donc impossible qu’elle attende des garçons.

Après avoir contacté la clinique, le chef leur répond : « ne vous inquiétez pas, ma femme devait attendre elle-aussi un garçon, au final ce fut une fille ». Il les rassure en rappelant que les tests ne sont pas à 100 % véridiques et définitifs.

Sauf que la mère accouche en mars et surprise : les jumeaux sont des garçons et ne sont pas asiatiques !! Les tests ont montré qu’ils n’étaient pas liés génétiquement mais avec un autre couple client de la clinique. Le couple a donc été contraint de donner la garde des bébés aux parents génétiques.


Pour l’instant, ils ne savent pas ce qui s’est passé pour leurs deux embryons. Une plainte a été déposé pour violence physique et émotionnelle et pour négligences médicales.