Une femme accouche après avoir été arrêtée et menottée

C’est une histoire hallucinante qui a permis de faire gagner plus de 610 000 $ à une New-Yorkaise. Jane Doe est enceinte de 40 semaines lorsqu’elle se fait arrêter au Bronx County Family Court après avoir violé un ordre de protection en lien avec la garde d’un enfant.

Après avoir ressenti de fortes contractions, on l’emmène au Montefiore Medical Center menottée aux poignets et aux chevilles. D’après la plainte, le staff médical aurait essayé de prévenir un superviseur pour détacher la jeune femme. On leur répond que c’est impossible car cela fait partie de la « politique » de la police de New-York. Après de multiples plaintes des docteurs, les menottes sont enlevées quelques minutes avant que Jane accouche. Mais tout de suite après, elles lui sont remises.

Dans sa plainte, Jane explique aussi qu’elle a du nourrir son bébé avec un seul bras. Elle était toujours attaché en se rendant à l’infirmerie générale puis au commissariat. Cette condition aurait laissé des séquelles à la jeune femme. « Ces évènements sont marqués dans la mémoire de Mme Doe », raconte la plainte, « elle vit des cauchemars et revit le traumatisme encore et encore depuis ».

Voir Aussi

Après le procès et la somme de 610 000 $ dû à la jeune femme, le NYPD a tenu à rassurer les citoyens en promettant de ne jamais reproduire ce genre d’action.