Diabète gestationnel : qu’est-ce que c’est ?

Visite du 5e mois de grossesse et voilà les gros maux (ou mots) qui tombent : diabète gestationnel. Pas si fréquent, faut pas pousser, mais quand même… Pour ne pas se faire remonter les bretelles par le  gynécologue (ou la sage-femme), autant ce que c’est, si on est à risque et comment dans ce cas s’en prévenir.

Diabète gestationnel : c’est quoi ?

Le diabète gestationnel est un déséquilibre et plus exactement une augmentation de la glycémie (taux de sucre dans le sang) apparaissant pendant une grossesse.

A quoi c’est dû ?

Le diabète gestationnel est dû à une intolérance au glucose car le pancréas ne sécrète pas assez d’insuline à cause de l’état de grossesse. C’est une anomalie transitoire qui s’arrêtera avec la fin de la grossesse.

Comment savoir si je suis une personne à risque ?

Pour savoir si on est à risque il faut prendre en compte tous ces paramètres :

Quels sont les tests pour savoir si je fais du diabète gestationnel ?

Pour savoir si vous êtes atteinte de diabète gestationnel on va vous faire le test suivant :

Ce test consiste en l’ingestion de 75 gr de glucose et la mesure de la glycémie à jeun, une heure puis deux heure après la prise de sucre. Le test se fait en laboratoire sur ordonnance du médecin ou de la sage-femme entre 24 et 28 SA. Il n’est pas obligatoire, remboursé par la sécurité sociale et prescrit si vous faites partie des personnes à risque. Si une seule valeur est mauvaise alors le diagnostic de diabète gestationnel est avéré et il fait aller consulter un endocrinologue.

Seuils des tests de charge orale en glucose (HGPO) de 75 g
Consommation Seuil
À jeun 0,92 g/l
1 heure après l’ingestion 1,80 g/l
2 heures après l’ingestion 1,53 g/l

Source : Ameli.fr

Ajoutons que tous les mois, une recherche du sucre dans les urines permet de surveiller l’éventuelle apparition d’une anomalie de la glycémie.

Quelle alimentation adopter si je fais du diabète gestationnel ?

Pas de régime tout fait, un régime ne s’improvise pas. Un régime doit être élaboré par un nutritionniste ou un diététicien en consultation individuelle une fois le diabète gestationnel diagnostiqué en prenant en compte les habitudes alimentaires de la personne. Ce régime doit être suivi par le professionnel qui l’a instauré et adapté au déroulement de la grossesse et à l’équilibre glycémique. La patiente sera invitée à retranscrire sur un carnet ses repas, les glycémies mesurées avant et après les repas et les éventuelles injections d’insuline si cela a été prescrit. Ce carnet sera également un support pour l’endocrinologue en charge du suivi du diabète gestationnel. Mais il est important de supprimer le sucre et de diminuer les féculents.

Le diabète gestationnel peut-il empêcher d’accoucher par voie basse ?

Oui si il n’a pas été équilibré, le glucose en excès passe le placenta et fait trop grossir le fœtus rendant l’accouchement par les voies naturelles compliqué. Ainsi, en fonction de l’estimation du poids fœtal, un déclenchement peut être programmé à 38 SA pour éviter la césarienne.

Quels risques pour moi ?

Les risque pour pour la future maman peuvent être les suivants :

Quels risques pour bébé si je fais du diabète gestationnel ?

Les risques pour bébé à la naissance peuvent être les suivants :

Je ne fais pas de diabète gestationnel mais je suis une personne à risque, comment le prévenir ?

Il faut :

Est-ce que ce diabète reste après la grossesse ?

Non, sauf si le diabète était préexistant à la grossesse.

Est-ce que si je fais du diabète gestationnel, bébé peut naître avec du diabète ?

Non mais il peut faire des hypoglycémies dues au soudain manque de glucose produit en excès par la mère. C’est pourquoi sa glycémie sera surveillée pendant 48 heures après la naissance pour éventuellement lui proposer plus de lait.

Diabète gestationnel et Covid, est-ce que je dois faire plus attention enceinte ?

Aucune donnée scientifique disponible actuellement. Il faut en parler avec son médecin et dès que vous avez le moindre doute sur votre état de santé, prendre rendez-vous dès que possible.


Et si le traitement ne marche pas ?

Quand, malgré le traitement, les glycémies s’obstinent à placer la barre haute, le diabétologue en concertation avec l’obstétricien peut décider d’un traitement à base d’insuline. On suit à l’hôpital  un rapide cours d’auto-injection et d’analyses des résultats de la surveillance des glycémies pour savoir quand et combien s’injecter et comment bien tenir son carnet de contrôle. Essentiel, car une fois par mois, il y a contrôle : le médecin scrute le carnet de notes, mesure la tension artérielle, nous pèse, effectue un examen d’urine… Bébé est examiné de près par échographie pour vérifier sa bonne croissance fœtale, la bonne quantité de liquide amniotique et, en fin de grossesse, son rythme cardiaque. En général, tout est bien qui finit bien, si on a bien suivi le traitement. Une fois bébé né, le diabète gestationnel disparaît. Sauf si ce n’était pas un diabète gestationnel.

Et si on décèle un « vrai » diabète ?

En effet, parfois la grossesse permet de dépister un « vrai » diabète passé à l’as jusqu’à ce que bébé s’annonce. En général, en cas de surpoids avéré ou d’antécédents familiaux de diabète, le médecin ou la sage-femme propose un dépistage précoce dès le premier trimestre et cet examen permet de dépister parfois un diabète antérieur à la grossesse, qui n’a donc rien de gestationnel. Dans ce cas, le traitement mis en place sera différent de celui du diabète gestationnel. Et malheureusement, ce diabète-là, même non insulino-dépendant, ne cèdera pas après la naissance de bébé. Mais avec un bon traitement, il s’équilibrera.

Sources :

Federationdesdiabetiques.org

HAS

Ceed-diabete.org

 


Recevez chaque semaine votre suivi de grossesse personnalisé

Ma date d'accouchement prévue


Mon E-mail


Mon Prénom


J'ai plus de 18 ans et j'accepte la politique de confidentialité de Neuf Mois.*

OUI je veux recevoir les cadeaux, échantillons et offres de NEUF MOIS et ses partenaires (Envie de fraises, Bemini) à qui j'accepte que mes coordonnées soient communiquées.


* (obligatoire)
Vie privée : Les données recueillies font l'objet d'un traitement informatique, pour la gestion de votre compte utilisateur. Le destinataire des données est le community manager. Vous disposez d'un droit d'accès, modification, rectification et suppression, en vous adressant à webmaster@edlcmail.com.
Consulter la politique de données de NEUF MOIS.
Consulter les politiques de confidentialité des partenaires.