En train de lire
Les signes d’accouchement qui ne trompent pas !

Les signes d’accouchement qui ne trompent pas !

Faux départ ou vrai début de travail ? Quand on accouche pour la première fois, on a le droit de filer à la maternité à la moindre alerte. Néanmoins, se faire renvoyer dans ses foyers trois fois de suite finit par être stressant. Les conseils de Neufmois.fr pour partir zen à la maternité.

 

La perte des eaux

L’accouchement approche si vous perdez les eaux. Autant l’avouer, la perte des eaux peut s’avérer sournoise et survenir sans la moindre contraction préalable. La rupture ou la simple fissure de la poche de liquide amniotique dans laquelle vit votre bébé est due à la poussée de sa tête ou à la pression provoquée par les contractions utérines. Une partie du liquide amniotique s’écoule alors de votre vagin : la quantité peut être infime puisqu’il s’agit de la partie comprise entre la tête du bébé et le col. Une première fuite est souvent suivie d’une autre moins forte mais plus constante. Normalement, la couleur est claire.

Ce qu’il faut faire : Avant de quitter le domicile pour se rendre à la maternité, mettez une protection périodique pour protéger l’enfant des germes. Un conseil pour éviter d’être mal à l’aise ou gênée en salle de travail : essayez de vider vos intestins, si besoin à l’aide d’un suppositoire de glycérine pure. Dès que vous perdez les eaux, mangez léger même si les anesthésies générales sont rares aujourd’hui.


 

Les contractions de début de travail

Si vous sentez votre ventre se durcir au moment de la douleur en y lovant vos mains, c’est bien une contraction. Bien sûr, ce signe annonce aussi classiquement le début de l’accouchement…. Pourtant, les « faux travail » engorgent les urgences des maternités. Des contractions assez espacées et anarchiques qui disparaissent sous l’effet d’un suppositoire antispasmodique ou un comprimé à faire fondre sous la langue sont souvent le signe d’un faux travail. En revanche, si les contractions deviennent régulières, se rapprochent et s’intensifient, il y a de fortes chances pour que le travail ait démarré.

En général, on estime que l’accouchement s’annonce sérieusement si les contractions sont plus sensibles que d’habitude, reviennent toutes les 5 à 10 minutes et durent 40 secondes depuis environ deux heures.

 

Ce qu’il faut faire :

S’il s’agit d’un premier bébé, pas de précipitation. Une demi-journée peut facilement s’écouler entre les premières contractions utérines et la dilatation complète. Si vous n’avez pas perdu les eaux, vous pouvez tranquillement prendre un bain (effet relaxant garanti) et attendre une ou deux heures pour prendre le départ vers la maternité.

Pour un deuxième ou un troisième bébé, mieux vaut partir plus vite. Inutile de tarder également si la grossesse est dite à risque ; quand on attend des jumeaux ou que l’enfant s’annonce par le siège, par exemple, on part tranquillement dès que les signes d’alerte apparaissent. Même chose pour celles qui ne ressentent pas de contractions mais plutôt une envie fréquente d’uriner et d’aller à la selle.


Voir Aussi

 

Le bouchon muqueux

La perte du bouchon muqueux, une glaire épaisse qui bouche le col de l’utérus, peut signaler le début de l’accouchement puisqu’elle annonce l’ouverture du col de l’utérus…mais ce n’est pas toujours fiable. Il arrive que l’expulsion du bouchon muqueux survienne quelques jours avant l’accouchement. Il se peut aussi qu’elle passe inaperçue !

Ce qu’il faut faire : Attendre patiemment le début des « vraies » contractions ou la perte des eaux pour se rendre à la maternité !

 

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire