Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Chronique Ă©crite par Candice, du blog « French Girl in London »

Chronique écrite par Candice, du blog « French Girl in London »

Elle s’appelle Candice, c’est la crĂ©atrice du blog « French Girl in London », elle nous raconte ses petites aventures Ă  Londres.

Métro, boulot, dodo et “baby on board”
7.45, c’est l’hiver, il fait froid. Comme tous les matins, je dors debout dans le métro.. J’ai la tête qui tourne, des sueurs froides et … envie de vomir ! Oh la la vite; il faut que je m’asseye. Je cherche désespérement du regard un siège vide. Oh nooooon, y en a pas un seul ! Mais comme ça va vraiment, vraiment pas; je fonce en direction d’un jeune homme en costume et je lui dis d’un ton alarmiste :
“Je suis desolée mais ça ne va pas du tout. Si je ne m’assieds pas tout de suite; je crois que je vais vomir”.
Il me regarde un peu bizarrement, légèrement effrayé mais bon il est gentil il se lève. Les voyageurs des sièges voisins me disent
non mais si ça va pas; il faut sortir du train”.
C’est bon comme si je leur avais demandé leur avis, moi. Il faut quand même que j’aille au travail, nausée ou pas ! Et puis tout ce que je veux, c’est m'asseoir, poser ma tête sur mes genoux et attendre que ça passe; pas parlementer avec les passagers du métro.

Au bout de quelques minutes, j’entends une voix mécanique
“next station, Victoria. Change here for the Victoria line and national rail…
Zut, je change de train à Victoria! Je me traine hors du wagon sous le regard rassuré de mes voisins (je ne leur vomirai pas dessus) et je me précipite sur un siège libre dans la station. Je pose mon front sur l’accoudoir en métal, la sensation de froid m’apaise un peu. Un train, s’arrêtte puis un second et un troisième. Les voyageurs du matin ne voient même pas ma petite silhouette triste, assise toute seule sur son siège regardant les travailleurs du matin. Au bout d’un quart d’heure, je me remets de mes émotions et je reprends mon parcours quotidien pour aller au boulot.

Et puis… ben c’est la même galère tous les matins. Alors un soir, au bout d’une semaine, je demande au chef de station si je pourrais avoir un badge “baby on board”. Je dois avouer que j’ai bien souvent regardé un peu de travers les futures mamans portant ce fameux badge quand qu’on ne voyait même pas qu’elles étaient enceintes. Je me sens bien coupable maintenant…

Ce badge est gratuit et si vous passez à Londres, vous le verrez sans doute fleurir sur la boutonnière de nombreuses jeunes femmes. Je trouve l’idée géniale : pas besoin d’accoster les gens tranquilement assis sur leur siège; c’est à eux de faire l’effort. Quand le métro est blindé, qu’on peut à peine bouger; ventre caché dans la foule le badge est vraiment utile! Il y a toujours une bonne âme pour crier
“non mais c’est pas possible; il y a personne pour donner un siège à cette dame ?!”
… et je là je me faufile comme je peux vers mon siège en regardant la pointe de mes pieds; mi-génée et mi-triomphante !
 

Le blog de Candice : www.frenchgirlinlondon.com

À lire absolument