Neufmois.fr » Ma Grossesse » Dix choses qui nous font regretter de ne plus ĂȘtre un bĂ©bĂ©

Dix choses qui nous font regretter de ne plus ĂȘtre un bĂ©bĂ©

Quand vous Ă©tiez enfant, tout ce que vous vouliez faire Ă©tait de grandir et de devenir enfin un adulte
 Et pourtant
les bĂ©bĂ©s vivent comme des rois et des reines
Pas besoin d’ĂȘtre cĂ©lĂšbre ou riche pour vivre une vie de luxe
 il suffit juste d’ĂȘtre un bĂ©bé !!

1 – On fait la sieste quand on est fatiguĂ©
Les bĂ©bĂ©s ont la capacitĂ© de dormir n’importe oĂč et quand ils le veulent ! Imaginez-vous en train de poser votre tĂȘte sur un oreiller et de vous endormir lorsque cela vous chante, lors d’une journĂ©e de travail harassante, aprĂšs une nuit blanche Ă  veiller sur votre bout de chou


2 – On n’a pas de soucis
Etre un bĂ©bĂ© est la seule pĂ©riode de la vie oĂč l’on n’a absolument aucun souci
Tout le monde pense et rĂ©flĂ©chit pour nous, et on n’a pas Ă  se soucier de tous les petits tracas quotidiens qui affectent notre vie d’adulte !

3 – On est nourri sur commande
BĂ©bĂ© pleure et le biberon arrive
certes six mois ou plus parfois du mĂȘme lait peut sembler un peu terne mais le nourrisson n’y pense mĂȘme pas !

4 – On se moque de nos capitons
Se faire admirer parce qu’on grossit, que nos petits bourrelets sont si attachants
autant de bien-ĂȘtre liĂ© Ă  nos rondeurs est probablement un Ă©tat que malheureusement nous sommes en gĂ©nĂ©ral loin de vivre aujourd’hui
La chasse aux kilos et aux formes fait maintenant partie de notre quotidien, loin est le temps oĂč nous pouvions grossir tranquillement tout en suscitant l’extase chez notre entourage !

5 – On ne se soucie pas de son look
BĂ©bĂ©, on n’a pas Ă  penser Ă  l’usure des vĂȘtements, que l’on soit habillĂ© Ă  la derniĂšre mode ou que l’on porte les habits de nos frĂšres et sƓurs
MĂȘme si notre propre mĂšre nous habillait de façon ridicule (ce qui est trĂšs probable si l’on est nĂ©e dans les  annĂ©es 70
), le confortable primait sur tout le reste et nous ne passions pas des heures devant notre miroir !

6 – On pleure et vient le rĂ©confort

Adulte, il devient dĂ©licat de pleurer en public. Les gens pensent alors que nous ne gĂ©rons rien, ni le boulot, ni les enfants, que nous avons tendance Ă  la dĂ©pression ou souffrons d’un syndrome prĂ©menstruel aigu, alors que lorsque bĂ©bĂ© pleure, gĂ©nĂ©ralement sa maman se prĂ©cipite, le prend dans ses bras, et le couvre de baisers. Un rĂ©confort accompagnĂ© de berceuses et de notre nourriture prĂ©fĂ©rĂ©e : le lait

7 – On fait des bĂȘtises et tout le monde rit
Quand bĂ©bĂ© renverse le contenu de sa purĂ©e sur sa tĂȘte, cela peut ĂȘtre un moment familial extrĂȘmement drĂŽle
Et ce n’est pas bĂ©bĂ© qui essuiera les dĂ©gĂąts, mais sa maman. Il est beaucoup plus gĂȘnant pour un adulte de renverser son assiette de salade sur la chemise de son voisin dans un restaurant, mĂȘme pour faire rire l’assistance.

8 – On a le droit d’ĂȘtre nature
Epilation, coiffure, make-up, manucure : combien de temps (pour ne pas parler d’argent) nous gagnerions Ă  ne jamais avoir Ă  effectuer ces rituels fĂ©minins quotidiens, Ă  l’instar de bĂ©bé !

9 – On fait pipi et caca sur le pot et on est un hĂ©ros !
Cela peut mĂȘme faire l’objet de petits cadeaux et d’appels tĂ©lĂ©phoniques aux grands-parents
Aujourd’hui maman, notre temps passĂ© aux toilettes est souvent le seul moment Ă  nous de notre journĂ©e Ă©puisante

10 – On s’amuse d’un rien
Voir son pĂšre loucher, regarder gigoter bĂȘtement des adultes, entendre sa mĂšre chanter faux
autant de situations totalement hilarantes pour un bĂ©bĂ©. Plus ĂągĂ©e, et donc plus cynique, il nous sera difficile de rire aussi facilement que votre bĂ©bĂ© des petits riens. Certes, nous rencontrons encore des moments amusants, mais pour dĂ©clencher chez nous une crise de fou-rire, il faut vraiment avoir Ă  faire Ă  un comĂ©dien bourrĂ© de talent !

À lire absolument

Laisser un commentaire