Neufmois.fr » Ma Grossesse » Accoucher » Accoucher chez soi : la volontĂ© de faire naĂźtre autrement

Accoucher chez soi : la volonté de faire naßtre autrement

Choisir d’accoucher à domicile et sans l’aide d’un médecin est considéré par certains comme une prise de risques inconsidérée. C’est sûr qu’il y a des risques de complications, mais n’avons-nous pas été suivies par un gynécologue qui a pu les évaluer?

L’accouchement à domicile ou à l’hôpital ?

Accoucher à la maison, une lubie des femmes modernes ? De plus en plus de femmes souhaitent pouvoir accoucher chez elle, hors d’un contexte médical pour revenir à un accouchement jugé plus naturel. Toutes les futures mamans ont des appréhensions concernant l’accouchement. L’anxiété qui entoure parfois la grossesse peut pousser à vouloir accoucher à l’hôpital à tout prix. Dans un contexte médical, certaines d’entre nous peuvent se sentir rassurées par le protocole hospitalier et le déroulement de l’accouchement, incluant les nombreux examens et la multiplication de tests. Alors que d’autres au contraire se sentent angoissées et stressées par la batterie de soins, d’intervention (péridural, forceps, césarienne…), par le manque de personnalisation et de chaleur humaine.

Une autre façon d’accoucher

Pour ces femmes-là, une autre solution, de moins en moins marginale en France, se dessine. Qu’il s’agisse d’un premier accouchement, ou un d’un deuxième, certaines mamans veulent vivre une autre expérience. Elles veulent que cet instant soit le plus naturel possible. Bien sûr, il y a la douleur mais n’est-ce pas là un processus normal ? Pourquoi voudrait-on perturber le cours naturel des choses ? Pourquoi ne pas participer entièrement à ce moment et être l’actrice de son accouchement ? La méthode naturelle pour la naissance est celle qui se déroule de manière physiologique, sans déclenchement, à notre domicile et avec l’accompagnement d’une sage-femme. Ces accompagnatrices sont prêtes à réagir, s’il le faut, au cas par cas et n’ont rien à faire si rien ne l’exige, comme dans 90 % des accouchements passées naturellement.

Bien s’informer et se préparer avant de choisir d’accoucher chez soi

Cette nouvelle logique de l’accouchement à domicile privilégie le besoin d’intimité, la liberté posturale, une autre façon d’aborder la douleur et surtout un accouchement avec le moins d’interventions possible. Cette forme d’accouchement permet de vivre pleinement l’accouchement. Les mamans qui ont vécu cette expérience témoignent de la fierté qu’elles ont à mettre au monde leur enfant, seule ou presque. Mais cette solution doit être longuement envisagée avant d’être adoptée. Elle ne dispense pas d’un suivi médical, bien au contraire. Il faut avoir une totale confiance en la sage femme qui sera là le jour de l’accouchement. La naissance doit se présenter sous les meilleurs auspices car l’intervention médicale à domicile est exclue en cas de problème : emmener la maman et son enfant à l’hôpital prendra toujours plus de temps. La future mère elle doit bien se préparer à vivre ce moment fort. Quelle que soit la décision prise, il faut être vraiment bien informée, préparée et être bien consciente de toutes les conséquences de ce choix.

 

À lire absolument