Neufmois.fr » Ma Grossesse » Couple » Futur papa au top !

Futur papa au top !

Dans le mĂ©li-mĂ©lo des Ă©motions engendrĂ©es par la grossesse, les futures mamans ne savent plus trop par oĂč commencer avec les futurs papas ! « Je veux ci, finalement ça et puis non ! »  Pour ĂȘtre un papa au top, le mot d’ordre est A-DAP-TA-TION !

Les futurs papas n’ont plus rien à voir avec "pater familias"

Autrefois, le futur papa Ă©tait un acteur passif de la grossesse et de la vie de l’enfant. Une fois sa mission accomplie, il se contentait d’observer mĂ©dusĂ© les changements physiques et psychologiques chez la future maman. A elle jambes lourdes, sautes d’humeur, prĂ©parations Ă  l’accouchement et autres examens. Le jour de l’accouchement, le pĂšre se contentait d’aller et venir dans les couloirs de la maternitĂ©. Mais dĂ©sormais les pĂšres modernes sont partie prenante de la grossesse. Ils cherchent Ă  "s’intĂ©grer", Ă  comprendre les bouleversements et s’investissent trĂšs tĂŽt. Les papas version troisiĂšme millĂ©naire sont au top. Ils savent tout faire : ce sont des pĂšres, des maris et des amants ! Du moins, c’est ce qu’on attend d’eux ! "Exit" donc le bon pĂšre de famille qui rentre du travail et attend son repas. Place Ă  l’homme moderne qui va chercher l’aĂźnĂ©, fait Ă  manger parce que vous avez des nausĂ©es, s’occupe du mĂ©nage parce que certains produits peuvent ĂȘtre nocifs, vous fait couler un bain pour vous dĂ©tendre, vous masse et s’endort contre votre ventre !

~break~Vive les papas modernes


Du test de grossesse aux premiers biberons en passant par le cordon ombilical. Le papa moderne est partout. Certains se mettent mĂȘme Ă  couver et Ă  ressentir les signes physiques de la grossesse, preuve qu’ils ressentent les choses de l’intĂ©rieur. D’autres encore passent par une phase dĂ©finitivement fĂ©minine : le baby blues. Il faut dire qu’ils sont mieux informĂ©s et ont envie de s’impliquer dĂšs les premiers instants de la vie de leur enfant. Les sites Internet se dĂ©veloppent, les livres "spĂ©cial papa" et les conseils de "copains-qui-sont-passĂ©s-par-lĂ " ne manquent pas ! Ils peuvent enfin comprendre tous les maux de la grossesse et deviennent compatissants. Ils savent dĂ©sormais qu’on ne devient pas pĂšre le jour oĂč on donne son nom (d’ailleurs mĂȘme ce point est remis en question avec la rĂ©forme du nom de famille) mais on le devient Ă  partir du moment oĂč l’idĂ©e commence Ă  germer. C’est la fin du "pĂšre" et le dĂ©but du "papa". Le pĂšre n’est plus l’autoritĂ© suprĂȘme de la famille. Il doit se faire une place dans cette nouvelle configuration qui n’a mĂȘme plus besoin de son patronyme ! Ces messieurs doivent ĂȘtre prĂ©sents physiquement et psychologiquement. C’est parfois un vĂ©ritable dĂ©fi qui leur est lancĂ© !

~break~Profitez et abusez du futur papa !

Vous vous sentez fatiguĂ©e, ça tombe bien, Jules est lĂ  pour vous soulager. Demandez donc au futur papa de vous aider s’il ne le fait pas dĂ©jĂ . En cas de pieds qui traĂźnent, rappelez-lui gentiment que vous portez un bien prĂ©cieux 24h/24 et 7jours/7 : votre enfant ! Cet argument imparable peut donner des dons de cordon bleu aux plus rĂ©calcitrants ! Alors, n’hĂ©sitez pas Ă  le mettre aux fourneaux. Idem, pour les courses. Et Ă©videmment, il se fera un plaisir de se charger de l’entretien de la maison. N’est-ce pas ?
 


À lire absolument