Tout connaître de la couvade (ou grossesse nerveuse du papa)

Le terme « couvade » désigne à la base la coutume de certains peuples consistant pour les pères à se mettre à la place de la femme enceinte et à jouer le jeu de la grossesse. Par extension, « couvade » désigne aujourd’hui l’attitude de certains pères qui développent des symptômes de la grossesse.

Le syndrome de la couvade chez le futur papa 

On parle aujourd’hui de « syndrome de couvade ». Celui-ci touche un père sur quatre. Ils ressentent alors les mêmes symptômes que leur compagne enceinte !
Les maux apparaissent généralement au deuxième trimestre ou quelques temps avant l’accouchement. A eux changements d’humeur, nausées, vomissements, fatigue, pression artérielle basse, crampes dans les jambes ou douleurs abdominales… Mais aussi prise de poids et irrépressibles envies de grignoter!

Les raisons possibles d’une grossesse nerveuse chez le futur papa 

Plusieurs hypothèses sont mises en avant. Une étude a démontré que cet état est dû directement aux changements hormonaux qui affectent la mère. Les femmes dégageraient des signaux chimiques qui influeraient sur le comportement de leur homme. Une autre étude a montré que les hommes aussi connaissent des changements hormonaux pendant la grossesse. Leur taux de prolactine (hormone de la lactation) augmente pendant que celui de testostérone diminue !

D’autres chercheurs ont privilégié l’hypothèse suivante : les hommes veulent tout simplement s’identifier à la femme et vivre en même temps qu’elle cette expérience. Ils développent alors un sentiment de jalousie vis-à-vis de cet enfant qui accapare toute l’attention.

Jaloux de l’admiration et de la protection que génère la femme dans son entourage, ils ont également de grandes craintes face aux responsabilités qui les attendent. Devant cette expérience hors du commun, ils se sentent démunis et adoptent le comportement de la mère pour se protéger. Ils se cachent derrière des symptômes qui ne sont pas les leurs !

Voir Aussi

Quelles solutions pour sortir de la couvade ? 

Comment réagir en cas de grossesse nerveuse ? Les hommes doivent affronter la réalité. La nature est ainsi faite et ce n’est pas à eux de porter cet enfant ! Ils doivent se replacer dans leur rôle de père. Il s’agit pour eux d’être attentifs aux besoins de la future mère, de l’aider au quotidien… La comprendre, c’est bien, mais il ne faut pas aller jusqu’à l’imiter. En attendant, le père peut préparer la chambre du bébé, acheter les équipements. Cela l’occupera et il se sentira enfin utile dans cette grossesse qu’il ne vit pas de l’intérieur  Certaines méthodes permettent aux pères de participer à la grossesse et de créer des liens privilégiés avec leur enfant. L’haptonomie, par exemple, permet de créer un lien affectif entre les parents et l’enfant.

Durant la grossesse, le couple communique avec le bébé par l’écoute et le toucher. Le père peut alors prendre pleinement conscience de la vie qui s’anime sans avoir à singer sa compagne ! L’avantage de cette méthode est qu’elle se poursuit au-delà de l’accouchement. Ainsi, les parents et l’enfant font évoluer ces gestes qui sont devenus familiers et continuent à faire connaissance après la naissance.


Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire