Les 10 commandements de la future maman

La grossesse s’accompagne de grand bonheur mais aussi de nombreux défis à relever ! Voici les 10 commandements à suivre pour vivre cette période sereinement.

 

À l’arrivée de bébé, ta maison tu adapteras

L’arrivée d’un petit bout est un grand bouleversement dans la vie d’un couple comme dans son appartement. Pour que tout soit près avant l’arrivée de bébé, vous veillerez au préalable à aménager une chambre confortable et sécurisée. Dans la chambre de bébé, vous rangerez les accessoires de puériculture et le linge propre de votre petit bout. N’oubliez pas le siège auto et la poussette que vous choisirez en fonction de votre logement (mesurez bien l’ascenseur), de vos besoins et de votre budget. Si toutes ces dépenses vous paraissent trop lourdes, pensez à faire une liste de naissance .

 

À l’accouchement, ton corps tu prépareras

Si une grossesse est souvent synonyme de grand bonheur, elle n’est pas toujours de tout repos. Il est donc important de prendre soin de vous et de vous préparer à l’accouchement à venir. Aujourd’hui, de nombreuses méthodes de préparation à l’accouchement existent : yoga, chant prénatal, watsu… L’idéal est de demander conseil à votre gynécologue et de trouver la méthode qui vous convient.

N’oubliez pas d’adapter votre alimentation à votre état. Certains aliments sont prohibés, d’autres doivent être consommés en plus grande quantité. Là encore, les recommandations de votre médecin sont à suivre avec précautions.

 

À la crèche, ton futur enfant tu inscriras

Trouver un mode de garde est souvent un véritable casse-tête pour les parents. Pour ne pas se laisser surprendre, mieux vaut s’y prendre très tôt. Si vous avez choisi la crèche, ne tardez pas à prendre contact avec le service Petit Enfance ou le Centre de Protection Maternel et Infantile de votre commune ou de votre quartier. Vous pouvez également prendre contact directement avec la crèche qui vous intéresse. Certains établissements accepteront de vous inscrire dès le troisième mois de grossesse. Pour d’autres il faudra patienter jusqu’au septième mois.

 

Avec le papa, un prénom tu choisiras

Choisir le prénom de votre futur bébé n’est pas une mince affaire. Surtout quand on ne connaît pas le sexe, qu’on n’est pas d’accord avec le papa et que toute la famille s’en mêle… Pour éviter que toute cette histoire ne tourne en eau de boudin, l’idéal est de s’y prendre à l’avance. Restez zen. Procédez méthodiquement et tout ira bien. Si vous êtes en panne d’inspiration, Neuf Mois vous propose régulièrement des sélections de prénoms autour de thématiques diverses. Et pour éviter que belle-maman et la voisine s’en mêlent, gardez votre choix secret jusqu’au jour J.

 

De la naissance, pleinement tu profiteras

La naissance est un moment magique, qui ne doit pas être gâchée par d’éventuelles questions ou angoisses. Renseignez-vous avant l’accouchement sur les diverses manières de vivre ce moment exceptionnel. À la maison, dans l’eau, … de nombreuses options s’offrent à vous. Pour être certaine de faire le bon choix, n’hésitez pas à poser vos millions de questions pour vaincre votre peur de l’accouchement et arriver au jour J zen et détendue.

 

Dès les premiers jours, ton bébé tu chériras

Ça y est vous avez accouché. Vous découvrez enfin le visage de votre tout petit. Cette bouille que vous avez rêvez de découvrir pendant des mois. L’heure est venue pour vous de prendre soin de ce bébé. Du choix des produits (bio ou non) aux différents gestes, vous allez apprendre à prodiguer les différents soins à votre enfant.

Prendre soin de son enfant c’est aussi savoir comment le coucher, le porter correctement, lui donner son bain, ou le réconforter quand c’est nécessaire.

 

Au sein ou au biberon, ton enfant tu nourriras

Allaitera ou n’allaitera pas ? Pas toujours facile de se décider entre le sein et le biberon. Pour vous aider à prendre votre décision, découvrez le vrai/faux de l’allaitement réalisé avec l’aide d’une puéricultrice.

Si vous optez pour l’allaitement, sachez qu’il existe une technique pour bien placer son bébé et s’assurer que ce moment se déroule dans la douceur et la complicité. Si votre choix se porte sur le biberon, ne culpabilisez pas. Chacune est libre de nourrir son enfant comme elle l’entend et les laits infantiles sont aujourd’hui d’une très grande qualité. Ils apporteront tous les nutriments nécessaires au développement de votre bébé.


 

Le moral, tu garderas

La vie d’une jeune maman peut rapidement s’apparenter au parcours du combattant. Pleurs en pleine nuit, rythme décalé, peur de mal faire, … On peut  vite sombrer dans l’angoisse et perdre notre bonne humeur. Ne vous inquiétez pas. Le baby blues arrive même aux meilleurs d’entre nous. Bien entourée, cette épreuve peut facilement être dépassée et n’être qu’un lointain souvenir. Faites vous aider de votre entourage, prenez du temps pour vous et n’hésitez pas à consulter un thérapeute si nécessaire.

 

La forme, tu retrouveras

Votre corps vient de subir neuf mois de chamboulements provoqués par la croissance de bébé dans votre ventre puis par sa naissance. Une remise en forme est donc de rigueur.

Premier étape indispensable : DORMEZ. Dès que vous le pouvez, piquez un somme. Pendant la sieste de bébé, quand le papa l’emmène en balade… Reposez-vous.

Deuxième étape : N’oubliez pas de remettre en forme votre périnée (on ne sèche pas les séances de rééducation périnéale mesdames, sous peine de le regretter).

Troisième étape : Reprenez le sport à votre rythme et en tenant compte de l’avis de votre médecin. Doucement mais sûrement, vous retrouverez votre ligne et votre énergie.

 

Ta sexualité, tu raviveras

L’arrivée d’une troisième personne (même toute petite) dans un foyer bouleverse les rapports dans le couple surtout s’il s’agit d’un premier enfant. La libido de la maman peut être mise à mal par les bouleversements de la maternité. Le désir du papa peut également être altéré par une vision uniquement maternelle de sa compagne. Pour raviver la flamme, il est important de prendre son temps et de communiquer avec son partenaire. Un peu de patience, de bonne volonté et vous retrouverez très vite les joies des galipettes sous la couette.

Voir les commentaires (0)

Laisser votre commentaire