Neufmois.fr » La CommunautĂ© » TĂ©moignage » Une anecdote incroyable !!!

Une anecdote incroyable !!!

Par quoi commencer ? Me voilĂ , un jour de septembre, mariĂ©e Ă  l’homme le plus incroyable de la terre, prĂȘte Ă  lui offrir toute ma vie afin de le rendre le plus heureux possible!! Six mois plus tard, le voilĂ  qui m’offre le plus cadeau : un bĂ©bĂ©!

Ça a Ă©tĂ© une grossesse trĂšs agrĂ©able, douce ; je voyais mon corps changer ; mon mari Ă©tait aux anges, nous attendions une petite fille. Et puis, une semaine avant terme, je me rĂ©veille avec une sensation d’humiditĂ© entre les jambes, il est 6 heures du matin. La poche d’eau s’est rompue. A peine ai-je le temps de rĂ©veiller mon mari qu’il met son genou dans le liquide sur le matelas…

Un choc utile qui le réveille en une fraction de seconde. Je prends donc une douche pendant que lui prend son petit-déjeuner. La valise dans la voiture et nous voilà partis pour la maternité.

Il est 7 heures quand nous arrivons. On m’installe en salle d’accouchement avec un monitoring. Le travail est loin d’ĂȘtre commencĂ©! La sage-femme m’explique que j’ai du avoir une forte contraction pendant la nuit, ce qui a percĂ© la poche d’eau. C’est pour cela que je ne suis toujours pas dilatĂ©e.

Le travail est trĂšs long : 12 heures pour une dilatation Ă  6, la pĂ©ridurale qui n’a aucun effet ; une seule chose me fait du bien : pousser!!! AprĂšs 2h30 de poussĂ©e, une Ă©pisiotomie avec 10 points, Ă  cause des forceps, et voilĂ  que mon bĂ©bĂ© est lĂ , dans mes bras !! Quelle aventure!! Mais il y a un petit doute: est-ce bien une fille ? Surprise, c’est un petit garçon qui se trouve lĂ  Ă  chercher mon sein, de la chaleur, de l’amour! Mon mari est ravi, il m’a avouĂ© par la suite qu’il prĂ©fĂ©rait un garçon en premier.

Puis, mon bĂ©bĂ© part avec son papa pour le bain. Autre surprise: BĂ©bĂ© pĂšse 4kg 120 et mesure 54 cm. Un vrai sumo que nous appellerons ClĂ©ment!! Aujourd’hui, nous attendons une petite fille qui devrait arriver en juillet. Je pense que j’aurais un doute sur le sexe jusqu’Ă  sa naissance. Ça ne peut pas m’arriver deux fois tout de mĂȘme! Mais le principal, c’est que ce bĂ©bĂ© soit en bonne santĂ©, que ce soit un garçon ou une fille.

À lire absolument

Laisser un commentaire