Neufmois.fr » La CommunautĂ© » TĂ©moignage » TrĂšs petiit bĂ©bĂ©, … plus de peur que de… !

TrĂšs petiit bĂ©bĂ©, … plus de peur que de… !

Nous avions dĂ©cidĂ© d’avoir un enfant au dĂ©but de l’annĂ©e 2007 aprĂšs mes rĂ©sultats d’examens professionnels, Ă  mon travail. Ils se sont rĂ©vĂ©lĂ©s bons, donc j’ai arrĂȘtĂ© la pilule le 11 mars et je suis tombĂ©e enceinte trĂšs rapidement, car mon dĂ©but de grossesse Ă©tait le 23 mars.
Ce fut une grossesse heureuse, pas de nausĂ©es ni malaises, une pĂȘche comme je n’ai jamais eue.

Arrive l’Ă©chographie du cinquiĂšme mois; la meilleure, celle oĂč le papa est lĂ  avec vous, celle oĂč vous pouvez savoir enfin si ce sera un p’tit homme ou une p’tite gonzesse. L’Ă©chographie se dĂ©roule bien, on nous annonce un petit garçon
 et lĂ , on nous dit, Ă  la fin, que ce sera un petit bĂ©bĂ©, qu’il a les artĂšres utĂ©rines petites.
Bon, sur le coup, on est descendu de notre petit nuage, mais aprĂšs, on s’est dit que ce n’était rien de grave; ce sera un petit bĂ©bĂ© et voilĂ .
Donc, suite Ă  cela, je fais une Ă©chographie tous les 15 jours. A chaque fois, on me le dit « trop petit, trop petit !!!! » Donc, mi- septembre, pas le choix : repos forcĂ© pour le bien de bĂ©bĂ©.

Le mois passe. Le 15 octobre, échographie à nouveau : le petit est inférieur à la courbe de croissance (<3 %). Donc, le gynéco décide de me faire une amniocentÚse
 à sept mois de grossesse !!!! La descente totale : j'arrive en larmes chez nous. Tout de suite, nous avons pensé à la trisomie.
Le lendemain, je repars Ă  l'hĂŽpital pour l'amniocentĂšse- ils ne savaient pas trop s’ils allaient pouvoir la faire, car en plus de tout cela, je n'avais pas beaucoup de liquide amniotique. Mais, tout se dĂ©roule bien ! Il n’y a plus qu'Ă  attendre les rĂ©sultats !
On me redonne rendez-vous la semaine d'aprÚs afin de revoir le bébé et pour les résultats.

Et c'est là que tout bascule. Rendez-vous chez l'anesthésiste à 15h30; 11.4 de tension- rien de bien affolant; je remonte à la maternité pour mon rendez-vous avec le gynéco- prise de tension 15.10


Des soucis, donc hospitalisation le soir mĂȘme pour une Ă©coute cardiaque du bĂ©bĂ© : un bilan sanguin qui s'est rĂ©vĂ©lĂ© trĂšs mauvais (chute de plaquettes, albumines dans les urines). DĂšs le lendemain matin, transfert Ă  l'hĂŽpital d'une grande ville assez loin de chez moi pour une cĂ©sarienne. Il fallait absolument sortir le petit, sinon ça pouvait ĂȘtre grave pour nous deux (et tout ça sans avoir eu les rĂ©sultats de l'amniocentĂšse).

A 15h environ : césarienne avec anesthésie générale, et notre petit Florian est né le 24 octobre 2007 à 15h25. Il pesait 1kg 150 pour 8 cm : pas bien gros à cause du manque de liquide amniotique. Il est, comme ils appellent ça dans les hÎpitaux, "hypotrophié".

Moments pas faciles Ă  vivre : Ă  cause de mon anesthĂ©sie, je n'ai pas pu voir mon petit et je ne l’ai touchĂ© que trois jours aprĂšs, et j’étais en fauteuil roulant
 Les mĂ©decins m'ont expliquĂ© que j'avais fait une toxique gravidique, que ça arrivait pour les premiĂšres grossesses et que c'Ă©tait la faute Ă  pas de chance. Ils ne peuvent dire de quoi ça provient rĂ©ellement.

Mais bon, maintenant c'est passé : notre bébé a été transféré plus prÚs de chez nous et il a trois semaines et fait 1kg 435. Il pousse à son rythme et nous espérons l'avoir trÚs vite chez nous.

Amicalement,
Carole, Nico et Florian

À lire absolument

Laisser un commentaire