Neufmois.fr » La CommunautĂ© » TĂ©moignage » « Pendant la grossesse, chaque dĂ©sagrĂ©ment a sa solution ! »

« Pendant la grossesse, chaque désagrément a sa solution ! »

Claudia 27 ans, enceinte de 7 mois et demi, Guadeloupe.

Je dirais en toute sincĂ©ritĂ© que le dĂ©but de ma grossesse n’a pas Ă©tĂ© ce que l’on pourrait qualifier de « calme ». J’ai gĂ©rĂ© toutes sortes de petits dĂ©sagrĂ©ments : nausĂ©es, grosse fatigue, perte de mĂ©moire (et oui, ce n’est pas une blague), perte de poids les trois premiers mois, odorat trĂšs sensible
 Il m’Ă©tait impossible d’utiliser les produits cosmĂ©tiques habituels comme les crĂšmes, les dĂ©odorants parfumĂ©s ou les parfums. Le pire, fut de gĂ©rer le « pipiroom » trĂšs frĂ©quentĂ© chaque jour… Une vĂ©ritable incontinente ! Moi qui pouvais rester plus d’une demie journĂ©e sans voir la cuvette des toilettes, je me suis vite inquiĂ©tĂ©e, jusqu’Ă  ce que mon gynĂ©cologue me dise : « La voilĂ  l’explication, il ne fallait pas aller chercher bien loin! »: j’Ă©tais enceinte de cinq semaines et demie.
Bref, j’ai trĂšs vite dĂ©couvert la joie d’ĂȘtre fatiguĂ©e et de ne pas pouvoir veiller aprĂšs 20h, les nausĂ©es et tous les petits bobos. Je n’ai pas eu d’autres solutions pour gĂ©rer tout ceci que d’arrĂȘter le fitness, la salsa et le streetdance. J’ai dĂ» aussi manger trĂšs lĂ©ger le matin pour ne pas ĂȘtre malade en voiture pour aller au boulot, dĂźner trĂšs tĂŽt pour Ă©viter les sensations d’Ă©touffement dans la nuit. Bref, faire des repas plus Ă©quilibrĂ©s, moins lourds et moins gras, dormir et arrĂȘter de faire la fĂȘte !
La grossesse m’a rendue plus fragile et plus rĂ©ceptive aux petits microbes dans l’air, ce qui m’a valu d’attraper le virus de la « dengue », une sorte de grippe en Guadeloupe qui peut ĂȘtre mortelle. Impossible bien sĂ»r de prendre quoique ce soit mis Ă  part du paracĂ©tamol…
AprĂšs toutes ces pĂ©ripĂ©ties, je dĂ©bordais d’Ă©nergie…Une vraie pile! Je suis assistante sociale et je pouvais assurer non seulement des permanences le matin et Ă©galement faire des visites Ă  domicile l’aprĂšs midi. Je recommençais Ă  manger comme trois sans ĂȘtre malade et sans pour autant prendre trop de poids ! Je dĂ©couvrais enfin les joies de la maternitĂ©. J’Ă©tais trĂšs dynamique et souriante. Jusqu’Ă  mon septiĂšme mois, mon ventre n’apparaissait pas trop et avec mon allure dynamique, il Ă©tait mal venu d’emprunter les caisses prioritaires au supermarchĂ©!

L’anecdote qui marque
A vouloir trop en faire, je me suis retrouvĂ©e un jour Ă  faire un vol planĂ© avec trois pizzas en main dans un restaurant italien… Mes pieds s’Ă©taient emmĂȘlĂ©s ! Heureusement, plus de peur que de mal. J’Ă©tais dans mon quatriĂšme mois et j’ai prĂ©sentĂ© toutes mes excuses Ă  bĂ©bĂ©.

Le conseil de Claudia
Pour conclure, je dirais aux mamans qui sont dĂ©boussolĂ©es face Ă  tous les changements qui interviennent lors de la grossesse qu’il faut trouver pour chaque dĂ©sagrĂ©ment, la petite astuce qui va aider Ă  mieux gĂ©rer. Il suffit d’Ă©couter les signaux de son corps. Chaque grossesse est unique, alors apprenez Ă  vous connaĂźtre et Ă  Ă©voluer avec BĂ©bĂ©. Soyez Ă©quilibrĂ©es! BĂ©bĂ© en vaut bien le coup !

À lire absolument