Neufmois.fr » La CommunautĂ© » TĂ©moignage » « J’ai travaillĂ© pendant ma grossesse »

« J’ai travaillĂ© pendant ma grossesse »

Karine est une future maman qui habite au Gabon. Elle entame son cinquiĂšme mois de grossesse et a dĂ©cidĂ© de continuer de travailler. Elle est comptable dans une grande sociĂ©tĂ© au Gabon. Est-ce facile d’annoncer sa grossesse Ă  sa hiĂ©rarchie ? Elle tĂ©moigne.

Enceinte, heureuse mais inquiĂšte
En effet, j’ai cachĂ© ma grossesse Ă  mon entourage professionnel parce que j’avais peur de sa rĂ©action. J’avais surtout peur que cela influe sur leurs choix me concernant et qu’ils dĂ©cident par exemple de ne plus me promouvoir. Je craignais que ma grossesse ne soit un handicap pour Ă©voluer dans la sociĂ©tĂ©.
J’ai toujours pensĂ© qu’il Ă©tait impossible de conjuguer vie familiale et travail. D’autant plus qu’auparavant j’ai eu un chef qui ne vivait que pour son travail. Cette personne s’investissait complĂštement dans l’entreprise. Sa vie privĂ©e et sociale passait au second plan et elle Ă©tait trĂšs exigeante avec nous. La tension psychologique Ă©tait assez forte, l’ambiance au travail s’en ressentait. Tout ça ne me donnait pas envie d’avoir un enfant ! Je me posais beaucoup de questions….
De retour de congĂ©s, j’ai pris mon courage Ă  deux mains et je suis allĂ©e annoncer la bonne nouvelle Ă  mon chef qui, Ă  mon grand Ă©tonnement, l’a trĂšs bien pris. Mes collĂšgues ont donc dĂ©couvert ma grossesse en voyant mon joli ventre du cinquiĂšme mois. Depuis ce jour, je n’ai jamais eu autant d’égards pour moi de la part de mes collĂšgues. Chacun s’inquiĂšte de ma santĂ©.
J’ai beaucoup de chance car je vis trĂšs bien ma grossesse ; je ne suis pas malade et je nage dans le bonheur car mon ami est aux petits soins. J’ai attendu plus de 2 ans pour me dĂ©cider Ă  faire un enfant et ceci malgrĂ© mes 29 ans. Il faut dire qu’ici au Gabon, la majoritĂ© des filles ĂągĂ©es de 18 ans ont dĂ©jĂ  un voire deux enfants.

Le conseil de Karine
J’encourage vivement les femmes qui veulent un enfant Ă  ne plus hĂ©siter parce qu’elles travaillent. Il faut se lancer !

À lire absolument